Genève: Pierre Maudet champion des frais professionnels
Actualisé

GenèvePierre Maudet champion des frais professionnels

Le Conseil d'Etat genevois a une nouvelle fois publié la liste de ses propres frais. Pierre Maudet reste le plus dépensier, suivi par Thierry Apothéloz.

Les frais effectifs de Pierre Maudet se montent à un total de 13'415 francs.

Les frais effectifs de Pierre Maudet se montent à un total de 13'415 francs.

Keystone

Le Conseil d'Etat genevois a une nouvelle fois publié la liste de ses propres frais et de ceux de la chancelière d'Etat. Il en ressort que Pierre Maudet reste le plus dépensier, suivi par Thierry Apothéloz. La nouvelle chancelière figure en fin de classement.

La publication, mercredi, du tableau des frais effectifs des magistrats s'inscrit dans la volonté de transparence du Conseil d'Etat, à la suite du rapport de 2018 de la Cour des comptes sur les notes de frais de l'exécutif de la Ville de Genève. Le gouvernement a publié les frais de ses membres depuis 2014, utilisant un schéma similaire à celui de la Cour des comptes.

Pour 2019, il s'avère que le conseiller d'Etat Pierre Maudet, en charge du Département du développement économique depuis le 1er février de la même année, arrive en tête des dépenses, comme lors de la précédente législature. Ses frais effectifs se montent à un total de 13'415 francs, alors que les dépenses de l'ensemble des magistrats atteignent 46'065 francs.

AG 1ère classe

Le montant dépensé par le magistrat PLR ne comprend pas les coûts liés à une mission économique, mais il inclut 6300 francs d'abonnement général CFF 1ère classe, en lien avec la présidence de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police. Or M. Maudet s'était retiré de la CCDJP en février, après la réorganisation de son département.

En lien avec sa fonction, le conseiller d'Etat est celui qui a le plus dépensé pour des frais de représentation avec des tiers externes, soit 1763 francs. En outre, ses abonnements et autres frais de téléphone et d'ordinateur portable ont coûté 2767 francs en 2019, le montant le plus élevé dans cette catégorie.

Voyage des maires

Le nouveau conseiller d'Etat Thierry Apothéloz, à la tête du Département de la cohésion sociale, arrive en seconde position, avec des dépenses totales de 7'458 francs, dont 1919 francs de frais d'hôtel. A l'instar de M. Maudet et du président du gouvernement Antonio Hodgers, le socialiste a participé, pour 2450 francs, au voyage des maires avec l'Association des communes genevoises.

M. Hodgers, par ailleurs en charge du Département du territoire, occupe la troisième place du podium des magistrats les plus dépensiers, avec 7351 francs. Le Vert se distingue par 1234 francs de frais de taxi.

Chancelière moins dépensière

Avec 5274 francs, Mauro Poggia, en charge du Département de la sécurité, de l'emploi et de la santé, arrive en quatrième position. Le magistrat MCG a dépensé 1466 francs en invitations et 1783 francs en frais de train et d'avion.

Suivent la socialiste Anne Emery-Torracinta (PS), en charge de l'Instruction publique (3720 francs), le ministre PDC des Infrastructures Serge Dal Busco (3686 francs) et la grande argentière PLR Nathalie Fontanet (3617 francs). La nouvelle chancelière d'Etat clôt le classement avec 1545 francs, alors que sa prédécesseure figurait en troisième position lors de la précédente législature.

L'an dernier, les magistrats ont globalement eu plus de frais qu'en 2018, quand ils avaient dépensé 37'326 francs. Mais les frais annoncés en 2019 restent plus bas que ceux des années précédentes qui ont varié entre 81'101 francs, en 2014, et 108'874 francs, en 2016. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion