Actualisé 30.06.2020 à 16:53

Genève

Pierre Maudet de nouveau convoqué par son parti

Le conseiller d’Etat se serait arrangé pour modifier un procès-verbal et en prévenir des «membres sûrs» du PLR. Le comité veut entendre ses explications à ce sujet.

Le conseiller d'Etat Pierre Maudet est visé par de nouvelles révélations à propos d’avantages en nature qu’il aurait perçus.

Le conseiller d'Etat Pierre Maudet est visé par de nouvelles révélations à propos d’avantages en nature qu’il aurait perçus.

KEYSTONE

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet est convoqué par le comité directeur de son parti pour s'expliquer sur d'étranges messages échangés au sujet du financement d'une soirée et révélés par «Le Temps». Le président du PLR Genève se dit déçu et fâché par ce nouvel épisode de l'affaire Maudet.

Le comité directeur a convoqué Pierre Maudet ainsi que Simon Brandt, a indiqué mardi Bertrand Reich, confirmant une information de la RTS. Simon Brandt, conseiller municipal de la Ville de Genève, est l'homme avec lequel les messages ont été échangés, selon «Le Temps» qui s'est procuré le procès-verbal d'une audition de Pierre Maudet par le Ministère Public.

«Pas acceptable»

Dans ces messages, il est question de modification d'un procès-verbal en raison d'un montant trop important et de prévenir des «membres sûrs» du PLR. Ces deux éléments ont fait bondir Bertrand Reich qui veut obtenir des éclaircissements. «Ce n'est pas acceptable de modifier des PV a posteriori et de dire qu'il y a des membres sûrs ou moins sûrs dans le parti», a-t-il relevé.

A ce stade, le président du parti ne comprend pas vraiment la teneur de ces messages échangés en septembre 2018. «Il semble y avoir un problème financier», relève-t-il. La séance de lundi vise à entendre les explications des deux protagonistes. Interrogé sur une éventuelle demande de démission de Pierre Maudet, Bertrand Reich se refuse à préjuger des décisions du Comité directeur.

Pierre Maudet est prévenu pour acceptation d'un avantage par la justice genevoise en lien avec son voyage à Abu Dhabi. Le Ministère public genevois enquête aussi au sujet de soutiens financiers reçu de la part du groupe hôtelier Manotel. Simon Brandt a lui aussi fait l’objet d’une enquête de la justice.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
184 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Rico

01.07.2020 à 18:06

Il faut juste arriver à trouver celui qui jettera le premier Pierre...

Un lecteur Couillon

01.07.2020 à 17:01

A chaque fois que l'on veut mettre un commentaire,ceux ci sont désactivés

Noir Jean

01.07.2020 à 14:00

sur la photo ci-dessus il a de la peine à sortir son passeport français de la poche intérieure de son veston ?