Genève: Pierre Maudet nommé président du Conseil d'Etat
Actualisé

GenèvePierre Maudet nommé président du Conseil d'Etat

Le magistrat PLR garde la police. Serge Dal Busco quitte les finances pour les transports.

par
Maria Pineiro
Pierre Maudet, élu au premier tour des élections cantonales, sera le président du gouvernement genevois pendant les cinq prochaines années.

Pierre Maudet, élu au premier tour des élections cantonales, sera le président du gouvernement genevois pendant les cinq prochaines années.

Keystone/Martial Trezzini

Fin du suspense, la répartition des départements au sein du nouveau Conseil d'Etat a été dévoilée mardi en début d'après-midi. Malgré la polémique au sujet de son voyage à Abu Dhabi, le PLR Pierre Maudet a été nommé président. Il garde la police et récupère le projet d'agglomération. L'aéroport de Genève reste également sous sa responsabilité. Pour rappel, la RTS a dévoilé la semaine passée que peu après le voyage controversé du magistrat aux Emirats, la compagnie émiratie Dnata avait obtenu une concession d'assistance au sol après un appel d'offres.

Autre nomination très attendue, celle du futur ministre des transports. C'est le PDC Serge Dal Busco qui dirigera ce département amputé des aspects environnementaux, mais avec l'office des bâtiments et les systèmes d'information. Le magistrat quitte ainsi les finances après un seul mandat. La bourse du canton sera tenue par la nouvelle venue Nathalie Fontanet, qui hérite du même coup de l'égalité et de la lutte contre les violences domestiques.

Un département dédié à la cohésion sociale

Thierry Apothéloz, l'autre nouvel élu, se voit tailler un nouveau département entièrement dédié au social. Le socialiste récupère ainsi nombre de services tenus auparavant par Mauro Poggia, notamment l'Hospice général. Ce dernier conserve l'emploi et la santé avec les Offices cantonal de l'inspection et des relations du travail et des poursuites et faillites.

Antonio Hodgers garde ses prérogatives liées à l'aménagement et au logement, sans le projet d'agglomération. S'y adjoint l'environnement. Enfin, la socialiste Anne Emery-Torracinta reste à la tête de l'instruction publique. Son département a été notamment amputé de la culture et du sport.

Le nouveau Conseil d'Etat dévoilera sa feuille de route pour la législature lors de sa prestation de serment à la cathédrale Saint-Pierre, le 31 mai.

Départements 2018-2023

Département présidentiel (PRE)

et Département de la sécurité (DS)

Pierre MAUDET

Département des finances et des ressources humaines (DF)

Nathalie FONTANET

Département de la formation et de la jeunesse (DFJ)

Anne EMERY-TORRACINTA

Département du territoire (DT)

Antonio HODGERS

Département des infrastructures (DI)

Serge DAL BUSCO

Département de l'emploi et de la santé (DES)

Mauro POGGIA

Département de la cohésion sociale (DCS)

Thierry APOTHÉLOZ

Chancellerie d'Etat

Michèle RIGHETTI

Ton opinion