Actualisé 31.05.2006 à 21:42

Pierre Muller grondé par son parti

Pierre Muller s'est fait gronder par son camp politique.

La semaine dernière, c'est l'abstention du conseiller administratif libéral qui avait permis à André Hédiger, inculpé d'abus de pouvoir, d'accéder à la mairie de la ville.

Selon le Bureau politique libéral, le communiste aurait dû renoncer à briguer ce poste. «Le Parti libéral regrette et déplore le vote du Conseil administratif qui permet à un magistrat sous le coup d'une inculpation d'être maire pendant un an», dit un communiqué diffusé hier. Le document mentionne l'incompréhension du parti à propos de l'abstention de Pierre Muller.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!