Actualisé

Canton de FribourgPiller Carrard vise un siège au gouvernement

La conseillère nationale PS/FR souhaite succéder à la conseillère d'Etat fribourgeoise écologiste Marie Garnier qui se retire.

Valérie Piller Carrard en 2015.

Valérie Piller Carrard en 2015.

Keystone

La conseillère nationale Valérie Piller Carrard (PS/FR) se dit prête à succéder à la conseillère d'Etat fribourgeoise écologiste Marie Garnier, qui se retire. La Broyarde de 39 ans est convaincue de pouvoir apporter un plus au canton par son «expérience politique complète».

«Pour maintenir à gauche ce siège au Conseil d'Etat, nous devons présenter une candidature forte», explique Valérie Piller Carrard dans un entretien diffusé mardi par «La Liberté».

Le gouvernement fribourgeois est actuellement composé de 3 PDC (Georges Godel, Jean-Pierre Siggen, Olivier Curty), 2 PS (Anne-Claude Demierre, Jean-François Steiert), 1 PLR (Maurice Ropraz) et 1 Verte (Marie Garnier).

UDC et PLR dans la course

L'UDC fribourgeoise a décidé de présenter un candidat. Le PLR se lance également dans la course. A gauche, la Verte Sylvie Bonvin-Sansonnens, chef du groupe Vert Centre Gauche au Grand Conseil fribourgeois, a manifesté son intérêt.

Se posant en rivale de l'écologiste, Valérie Piller Carrard reconnaît que l'ensemble des composantes de la gauche devrait être représenté au Conseil d'Etat. Mais, ajoute-t-elle, «il faut être lucide. Nous ne sommes pas dans une élection générale, où les candidats sont élus sur une liste commune (...) Au final, c'est l'expérience qui va compter». Elle note également que le réservoir électoral est plus important chez les socialistes que chez les Verts.

L'élection a lieu dans quatre mois. Les partis doivent rapidement déterminer s'ils entrent en lice et avec quels candidats. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!