«Pina»: Pina Bausch dans les villes
Actualisé

«Pina»Pina Bausch dans les villes

Il est magnifique, le film que Wim Wenders consacre à Pina Bausch. D'autant plus qu'il use de la 3D avec une pertinence inédite.

par
ffe

La danse, c'est la vie. Et toute la vie n'est que danse. Pina Bausch a mis tout son art à marier les deux, ses créations tenant autant du théâtre que de la danse, sans parole, mais qui en disent encore plus long que les mots. C'est à cette Pina-là que Wim Wenders rend hommage. Non pas tant à la femme, quoi que sa personnalité généreuse transparaisse inévitablement dans ses créations, mais à son art, qui ne se résume pas aux deux dimensions de la musique et du mouvement.

C'est pour cela que «Pina» sort de l'espace de la scène, envahit les rues, capte des saynettes dans une 3D qui a enfin sa raison d'être. Nul besoin de s'y connaître en danse pour être profondément ému, bouleversé. –ffe

«Pina»

De Wim Wenders

Sortie le 6 avril 2011

***

Ton opinion