Actualisé 08.12.2012 à 18:10

Ski alpinPinturault gagne devant son public

Le Français Alexis Pinturault a remporté le slalom de Coupe du monde de Val d'Isère samedi. En tête à l'issue de la première manche, l'Autrichien Marcel Hirscher a dû se contenter de la 3e place finale, derrière l'Allemand Felix Neureuther.

de
Marc Fragnière, Val d'Isère
Le Français, 6e du premier tracé, ne s'est pas posé mille questions.

Le Français, 6e du premier tracé, ne s'est pas posé mille questions.

Le Savoyard de 21 ans et demi avait annoncé la couleur la veille en conférence de presse: «A terme, je viserai le grand globe», avait-il concédé sans sourciller.

Opéré de la cheville gauche cet été, Alexis Pinturault n'avait disputé qu'une seule épreuve cette saison. Il avait terminé 23e du slalom de Lévi (Fin). Samedi dans la nuit et sous les flocons de Val d'Isère, il a réalisé une deuxième manche de mutant. «Je ne pensais revenir aussi vite, aussi fort en slalom après mon opération. A terme, j'espérais pouvoir réaliser de bonnes performances, éventuellement monter sur un podium mais pas gagner. Mentalement je vais enfin pouvoir passer à autre chose qu'à la gestion de mon retour de blessure», a-t-il concédé.

Pinturault surpris par l'écart

Alors que la visibilité était précaire, le Français, 6e du premier tracé, ne s'est pas posé mille questions. Un ski d'attaque récompensé à l'arrivée par un deuxième succès en Coupe du monde après celui remporté dans le slalom parallèle de Moscou l'hiver dernier.

Sur un tronçon qui a très vite marqué, Pinturault s'est livré à une véritable démonstration, pour le plus grand plaisir du public local. Meilleur temps de la manche finale, le Savoyard a ainsi relégué son second, l'Autrichien Wolfgang Hoerl à 17 centièmes. « J'ai été très surpris de l'écart en 2e manche. Ce n'est que lorsque j'ai entendu les acclamations et vu la foule en délire que j'ai compris que j'avais réalisé quelque chose d'exceptionnel », a-t-il expliqué.

Hirscher: quatre podiums en quatre épreuves techniques

Deuxième, l'Allemand Felix Neureuther a lui aussi affiché une satisfaction légitime. En proie à des problèmes de dos, le Bavarois n'avait pratiquement pas pu skier en septembre et octobre. Il ne pensait pas non plus se retrouver à pareille fête sur la piste Bellevarde. Heureux de son 2e rang, il a rendu hommage au vainqueur du jour : «Sur cette pente, il faut se battre et prendre énormément de risques. Aujourd'hui, c'est le meilleur qui s'est imposé au terme d'une course passionnante».

Lauréat du premier tracé et finalement troisième, l'Autrichien Marcel Hirscher a escaladé l'estrade pour la quatrième fois de la saison. «Je suis satisfait d'avoir pu goûter aux joies du podium pour la quatrième reprise, en quatre courses techniques cet hiver», s'est réjouit le meilleur skieur de l'hiver 2012. «J'ai pris énormément de risques et commis de nombreuses grossières erreurs. Dès lors, je ne peux qu'être heureux de terminer troisième», a-t-il conclu.

Bilan suisse encourageant

Dans le camp helvétique, la satisfaction était également de mise avec les 18e et 28e rangs respectifs de Markus Vogel et de Reto Schmidiger. Vingt-deuxièmes ex-aequo après la première manche, les deux Alémaniques ont connu des fortunes diverses en finale. Ainsi, Vogel a sagement limité la casse: «Mon but premier était de terminer la course afin de pouvoir préserver ma place dans le top 30 de la discipline. A l'avenir, je vais pouvoir un peu plus me lâcher et attaquer». Quant à Schmidiger, il a regretté l'absence de notes artistiques après son joli exercice de style à mi-parcours: «J'ai regardé si les juges brandissaient des palettes pour noter ma prestation», a-t-il plaisanté après avoir perdu toute chance de bien figurer en raison d'un accroc l'ayant forcé à faire un tour sur lui-même.

Pour la première fois depuis le 21 décembre 2012 et le slalom de Flachau, deux Suisses ont marqué des points lors d'une épreuve de Coupe du monde du piquet court. Une bonne nouvelle !

Val d'Isère (Fr). Coupe du monde messieurs. Slalom: 1. Alexis Pinturault (Fr). 2. Felix Neureuther (All). 3. Marcel Hirscher (Aut). 4. Andre Myhrer (Su). 5. Jens Byggmark (Su). 6. Cristian Deville (It). Puis les Suisses: 18. Markus Vogel. 28. Reto Schmidiger.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!