Actualisé 07.06.2006 à 19:04

Pique-niquer ou conduire, il faut choisir

Une innocente salade a valu un retrait de permis de 3 mois à un automobiliste.

Celui-ci tenait le volant entre ses genoux pour déguster son pique-nique en roulant sur une autoroute neuchâteloise. La sanction a été prononcée le mois dernier, a indiqué hier le Service neuchâtelois des automobiles, confirmant une information des médias neuchâtelois.

La commission des mesures administratives a considéré qu'il s'agissait d'une faute grave, car le manque d'attention découlant du pique-nique met en danger les autres usagers de la route. De surcroît, le pique-niqueur impatient roulait vite.

L'infraction était flagrante, et l'automobiliste n'en était pas à son coup d'essai puisqu'il avait déjà été pincé précédemment alors qu'il lisait en conduisant.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!