Actualisé 29.09.2016 à 13:16

Italie

Piques et voeux pour les 80 ans de Silvio Berlusconi

L'ancien chef du gouvernement italien a reçu les voeux du président russe, Vladimir Poutine, et des compliments acides de l'actuel président du Conseil, Matteo Renzi.

Silvio Berlusconi souffle 80 bougies.

Silvio Berlusconi souffle 80 bougies.

photo: AFP

Vladimir, ami personnel du magnat des médias italien, lui a envoyé un télégramme officiel jeudi matin, avant de l'appeler au téléphone pour lui souhaiter «santé de fer et succès».

Dans une interview au quotidien Il Foglio, Matteo Renzi a pour sa part estimé: «Je pense que dans l'Histoire, on se souviendra dans 100 ans de ce que Berlusconi a fait dans le football, dans le monde de l'édition, dans la télévision».

«Mais en politique, on se souviendra de lui surtout pour les choses qu'il n'a pas faites», a-t-il ajouté, en lui reprochant d'avoir manqué «tant d'occasions» de réformer l'Italie.

Maîtresse ingrate

Victime d'une attaque cardiaque qui a failli lui coûter la vie en juin, Silvio Berlusconi a subi une opération à coeur ouvert et assure dans un entretien à l'hebdomadaire Chi paru mercredi vouloir prendre du recul avec la politique, une maîtresse ingrate.

Ce qui n'a pas empêché le fondateur et toujours chef de Forza Italia de rencontrer mercredi Matteo Salvini, le patron de la Ligue du Nord et Giorgia Meloni, présidente du parti Fratelli d'Italie (FDI), deux personnalités proches de l'extrême-droite, pour afficher un front uni pour le Non au référendum constitutionnel du 4 décembre sur lequel Matteo Renzi joue son avenir politique. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!