Actualisé 16.11.2006 à 06:25

Pister l'ado via son mobile

La société Ilico.net propose aux parents de localiser leur enfant grâce au téléphone portable.

Il est 19 h et aucun signe de junior. Pas de panique. En France, en Belgique, en Allemagne et en Angleterre, le service Ootay permet aux parents inquiets de repérer l'ado égaré par la géolocalisation de son téléphone portable. La précision serait de 50 m en ville et de 3 km en campagne. Via les bornes GSM, le système adresse un signal à l'appareil qui le renvoie en retour.

«En quelques mois, plusieurs dizaines de milliers de parents d'ados de 12 à 16 ans se sont abonnés à Ootay en France», confie Patrick Chanudet, fondateur de la société Ilico.net, à Paris. En Suisse, ce service n'existe pas. «Nous souhaitions aussi l'offrir en Suisse, mais les opérateurs locaux refusent d'investir plusieurs millions de francs dans une telle plate-forme», précise-t-il.

«Il n'y a pas de demande pour ce genre de services, confie Christian Neuhaus, porte-parole de Swisscom. Le système Friendzone, qui permettait de localiser ses amis par téléphone mobile, a été abandonné, mais il est vrai qu'il ne s'adressait pas aux parents. Mais, surtout, le repérage par GSM n'est pas suffisamment précis. Le GPS est plus fiable.» Toutefois, en raison de la protection de la sphère privée, seule la police peut l'utiliser.

(Giu)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!