Actualisé 11.01.2016 à 15:46

Afrique du SudPistorius conteste sa condamnation

Le champion paralympique, condamné pour le meurtre de Reeva Steenkamp, a déposé un appel devant la Cour constitutionnelle.

1 / 233
07.08 L'ex-athlète paralympique a passé la journée de samedi à l'hôpital après être tombé de son lit dans sa cellule de la prison de Pretoria où il est incarcéré pour le meurtre de sa petite amie. Un détenu dit qu'il aurait tenté de se suicider.

07.08 L'ex-athlète paralympique a passé la journée de samedi à l'hôpital après être tombé de son lit dans sa cellule de la prison de Pretoria où il est incarcéré pour le meurtre de sa petite amie. Un détenu dit qu'il aurait tenté de se suicider.

AFP
07.07 Le champion paralympique, condamné mercredi à six ans de prison pour le meurtre de sa petite amie, est détenu dans l'aile médicalisée de la prison centrale de Pretoria.

07.07 Le champion paralympique, condamné mercredi à six ans de prison pour le meurtre de sa petite amie, est détenu dans l'aile médicalisée de la prison centrale de Pretoria.

Marco Longari
06.07 Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a été condamné en appel mercredi à six ans de prison pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp en 2013.

06.07 Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a été condamné en appel mercredi à six ans de prison pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp en 2013.

epa/Marco Longari/pool

Oscar Pistorius, qui a tué sa petite amie par balles en 2013, a officiellement saisi la Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction du pays. Le champion paralympique sud-africain conteste sa condamnation en appel pour meurtre, a indiqué lundi à l'AFP son avocat.

«Nous avons déposé une demande de saisine de la Cour constitutionnelle», a déclaré à l'AFP Andrew Fawcett, l'un des avocats de l'ancien sprinter.

En première instance, Oscar Pistorius, amputé des deux jambes, a été reconnu coupable d'homicide involontaire et condamné à cinq ans de prison en 2014. Mais la Cour d'appel suprême a requalifié en décembre 2015 le crime de Pistorius en «meurtre», passible d'au moins 15 ans de prison. Sa peine n'a pas encore été fixée.

«La demande de saisine a été remise au parquet, qui doit indiquer s'il s'y oppose et si oui sur quelle base, et ensuite nous attendons de savoir si la Cour constitutionnelle jugera notre appel recevable», a précisé Andrew Fawcett.

Assigné à résidence

Oscar Pistorius avait abattu, chez lui à Pretoria, sa petite amie Reeva Steenkamp dans la nuit du 13 au 14 février 2013. Il a toujours plaidé la méprise: il dit avoir tiré sur la porte des toilettes fermée à clé, persuadé qu'un cambrioleur s'y était introduit.

L'ancien héros des stades est actuellement assigné à résidence chez son oncle à Pretoria. Il porte un bracelet électronique et a remis son passeport aux autorités sud-africaines. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!