Placement d'enfants, on ne bouge pas
Actualisé

Placement d'enfants, on ne bouge pas

Le système actuel de placement d'enfants a fait ses preuves, selon le Conseil fédéral, qui n'envisage pas de mesures plus contraignantes, telles qu'elles sont proposées par des experts.

«Je suis très déçue», a réagi hier la conseillère nationale Jacqueline Fehr (PS/ZH), auteure d'une motion sur la question. «Si on veut éviter des scandales comme celui des enfants placés en Espagne, il faut absolument des meilleures bases légales.

Les enfants placés doivent pouvoir faire recours à un avocat. Il faut aussi une statistique précise du nombre d'enfants dans cette situation, et savoir d'où ils viennent.» Début avril, des ados zurichois placés en Catalogne ont accusé de maltraitance leur éducateur. Il les aurait enfermés dans des cages.

(ert)

Ton opinion