Crash de San Francisco: Plainte contre les Pieds nickelés du secourisme
Actualisé

Crash de San FranciscoPlainte contre les Pieds nickelés du secourisme

Les parents de l'adolescente écrasée par un camion de pompiers, pendant les opérations qui ont suivi le crash d'un avion en juillet 2013, attaquent en justice 37 secouristes.

par
ofu/ats

Six mois après le crash du vol 214 d'Asiana Airlines à San Francisco (USA), les parents d'une jeune Chinoise de 16 ans décédée ont déposé plainte contre 37 personnes. Ils estiment que les individus en question - des employés de l'aéroport, des pompiers et des policiers - sont directement responsables de la mort de l'adolescente.

La malheureuse avait survécu au crash, mais s'était fait écraser par un camion de pompiers alors qu'elle se trouvait sur le tarmac. Une enquête menée par la police de San Francisco avait démontré que Ye Meng Yuan était dissimulée sous l'épaisse couche de mousse anti-incendie répandue par les hommes du feu pour éteindre les flammes après l'accident.

L'avion d'Asiana Airlines, en provenance de Séoul, s'était écrasé à l'aéroport de San Francisco après que la queue de l'appareil eut heurté une digue séparant la piste d'atterrissage d'un plan d'eau. Les premières conclusions des autorités américaines avaient établi que l'avion était beaucoup trop bas et trop lent à son approche de la piste. «C'était le premier vol de Lee Kang-kook avec cet appareil. Il était en formation. Même un vétéran doit suivre une formation (pour piloter un nouveau type d'avion)», avait déclaré une porte-parole d'Asiana après le crash.

L'avion transportait au total 307 personnes. L'accident avait fait 3 morts et plus de 180 blessés. Plusieurs groupes de passagers ont engagé des poursuites contre Boeing à la suite du drame.

Ton opinion