Actualisé 04.03.2013 à 14:57

AllemagnePlainte de Deutsche Bahn contre Bombardier

La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn a déposé une nouvelle plainte lundi contre le canadien Bombardier, en raison de problèmes techniques sur des trains de banlieue berlinois.

La Deutsche Bahn explique dans un communiqué avoir dû «complètement remplacer» les roues et essieux des trains de banlieue (S-Bahn) livrés par Bombardier, ainsi qu'«ajuster et parfois remplacer les systèmes de frein et de moteur».

La compagnie précise avoir décidé de porter plainte auprès du tribunal de grande instance de Berlin après avoir tenté en vain d'obtenir un accord à l'amiable avec Bombardier ces derniers mois.

Dans un communiqué publié à Berlin, où se trouve le siège de Bombardier Transport, la filiale de Bombardier dans le domaine ferroviaire, le groupe canadien a réfuté les accusations de la Deutsche Bahn, les qualifiant de diffamatoires et dit étudier tous ses droits les concernant.

La garantie générale pour ces trains série 481 s'est achevée en 2007 d'un commun accord, a expliqué Bombardier. «Jusqu'à cette date, leur disponibilité a régulièrement excédé 98% - une performance forte comparée aux systèmes ferroviaires semblables en Europe», selon le groupe qui a ajouté que dès le départ la Deutsche Bahn avait été responsable de la maintenance de ces trains tandis que «Bombardier Transport n'a aucune obligation contractuelle quant à la maintenance et à la réparation des séries 481».

Jugeant qu'un litige prolongé n'était dans l'intérêt d'aucun des deux groupes, Bombardier s'est toutefois dit ouvert au dialogue avec la Deutsche Bahn.

Mi-février, cette dernière avait déjà déposé deux plaintes à Berlin et Munich (sud) contre Bombardier concernant d'autres trains régionaux et de banlieue rencontrant des problèmes techniques. La Deutsche Bahn réclame 160 millions d'euros de dommages et intérêts dans le cadre de ces deux procédures. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!