Etats-Unis: Plainte de journalistes contre la police à Ferguson
Actualisé

Etats-UnisPlainte de journalistes contre la police à Ferguson

Quatre reporters, qui avaient été interpellés alors qu'ils couvraient les émeutes dans la ville du Missouri après la mort de Michael Brown, ont déposé plainte contre la police.

Reporters Sans Frontières a apporté mercredi son «soutien» à quatre journalistes, un Américain et trois Allemands, qui ont déposé plainte contre la police les ayant interpellés alors qu'ils couvraient les émeutes de Ferguson, après la mort d'un jeune Noir, Michael Brown, tué par un policier blanc l'été dernier.

L'organisation de défense des journalistes, qui avait déjà condamné les «arrestations arbitraires» de 15 journalistes lors des émeutes, «soutient totalement» les reporters qui portent plainte, indique un communiqué de RSF à Washington, appelant les autorités américaines à ne pas laisser «les exactions policières impunies».

L'Américain Ryan Devereaux de «The Intercept» et les Allemands Ansgar Graw («Die Welt»), Frank Herrmann («Der Standard») et Lukas Hermsmeier («Bild») ont porté plainte lundi pour voies de fait, arrestation injustifiée et fouille sans motif contre la police du comté de St Louis en charge du maintien de l'ordre après les émeutes.

Deux journalistes avaient été touchés par des balles en caoutchouc et avaient passé la nuit au poste alors qu'ils s'étaient identifiés comme faisant partie de la presse, disent-ils.

Deux autres avaient également été arrêtés alors qu'ils essayaient d'interviewer et photographier des policiers et des manifestants, selon «The Intercept».

(afp)

Ton opinion