France: Plainte de Ségolène Royal contre Paris-Match
Actualisé

FrancePlainte de Ségolène Royal contre Paris-Match

Ségolène Royal a déposé plainte lundi contre l'hebdomadaire Paris Match. L'ex-candidate socialiste à la présidentielle française accuse le magazine d'atteinte à la vie privée.

Ségolène Royal s'était émue jeudi de la publication par Paris-Match de photos la montrant au bras d'un homme.

Les photos ont été prises en Espagne. L'homme qui y figure auprès de Ségolène Royal est présenté par Match comme un éditeur de jeux de société, inconnu du public et étranger au monde politique.

Outre la une, plusieurs clichés sont publiés en pages intérieures, dans le cadre d'un long reportage évoquant aussi la présence de Mme Royal en Guadeloupe, l'archipel des Antilles françaises en proie à un grave conflit social.

Photos volées

«Ce sont des photos volées, une fois de plus», s'était indignée Mme Royal lors d'un point de presse jeudi. Elle avait affirmé que l'hebdomadaire avait déjà «volé des photos» d'elle et qu'elle n'avait alors pas porté plainte. «Comme ça recommence, je pense que je vais faire appliquer la loi».

Paris-Match avait appelé en réponse à «arrêter l'hypocrisie». «Pourquoi les photographes bienvenus pour couvrir la présence de Ségolène Royal à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) ne le seraient pas dans les rues de la station balnéaire espagnole?», s'était interrogé l'hebdomadaire dans une «mise au point de la rédaction» publiée sur son site internet. (ats)

Ton opinion