Corruption à la BVK : Plainte du Grand Conseil zurichois
Actualisé

Corruption à la BVK Plainte du Grand Conseil zurichois

La commission d'enquête (CEP) du Grand Conseil zurichois chargée de faire la lumière sur l'affaire de corruption au sein de la caisse de pension du personnel du canton (BVK) porte plainte contre inconnu.

Des extraits de son rapport secret ont été publiés par le «Tages-Anzeiger». La CEP a déposé plainte auprès du Ministère public pour violation du secret de fonction, insoumission à une décision de l'autorité et publication de débats officiels secrets, a-t-elle indiqué mardi.

Le Grand Conseil a accepté de créer une CEP en septembre 2010. Elle compte onze membres. Le rapport secret a été remis pour prise de position à 15 personnes et aux membres du gouvernement et des extraits du rapport à 10 autres personnes.

Tous ceux qui ont reçu ce rapport ou des extraits ont été informés du caractère secret des documents, écrit la CEP. Le rapport final aurait dû être rédigé en septembre et présenté aux médias en octobre.

Selon le Ministère public zurichois, le responsable du service des placements de la BVK s'est laissé corrompre à plusieurs reprises par différentes personnes entre 1997 et 2010. Il a été licencié en juin 2010. Il a passé six mois en prison.

Son procès a débuté en juillet. Il est accusé de corruption, de gestion déloyale, de blanchiment d'argent et de violation du secret de fonction. Le procureur a requis 6 ans de prison. Le jugement devrait tomber en septembre. (ats)

Ton opinion