Netflix: Plainte en Inde contre «Un garçon convenable»
Publié

NetflixPlainte en Inde contre «Un garçon convenable»

La série proposée par Netflix qui raconte l’histoire d’une étudiante dans les années 1950 a provoqué la colère d’un homme politique.

Diffusés durant l’été 2020 en Angleterre sur BBC One, les six épisodes d’«Un garçon convenable» sont disponibles depuis la fin octobre 2020 sur Netflix dans le monde entier. En Inde, où se déroule cette histoire d’une étudiante dans les années 1950 qui refuse d’être mariée de force, la série a provoqué la colère d’un membre du parti au pouvoir qui a porté plainte contre la vice-présidente de Netflix ainsi que contre la directrice des politiques publiques de la plateforme dans ce pays d’Asie, rapporte Deadline.

L’objet de son courroux: une scène de baiser entre l’héroïne hindoue et un musulman filmée près d’un temple. «Un garçon convenable» est également accusée par cet homme de promouvoir le «Love Jihad», une théorie du complot selon laquelle des musulmans séduiraient des femmes hindoues pour les convertir à l’islam.

Sur Twitter, c’est un ministre de l’État du Madhya Pradesh qui a fait part de ses sentiments à l’égard de la série. «Elle propose des scènes qui ont blessé une religion. J’ai demandé à des policiers de vérifier son contenu pour déterminer quelles actions légales peuvent être intentées contre les producteurs et réalisateurs pour avoir heurté des sentiments religieux», a écrit Narottam Mishra.

(jfa)

Ton opinion