Actualisé

Drame de Sierre (VS)Plainte pénale déposée contre Jean-Marie Bornet

Le responsable de l'information de la police valaisanne est poursuivi pour violation du secret de fonction.

L'information révélée vendredi par la RTS a été confirmée par le procureur général du Valais Jean-Pierre Gross. La violation du secret de fonction est une infraction poursuivie d'office. Le magistrat n'a en revanche pas dévoilé l'origine de la plainte, cet élément étant couvert par le secret de l'instruction.

La publication des extraits d'une caméra de surveillance après l'accident survenu dans le tunnel de Sierre le 13 mars 2012 a suscité la polémique. La conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten a critiqué cette initiative, la jugeant inutile et propre à du voyeurisme.

La vidéo propose quinze minutes d'images où l'on découvre le car encastré dans le mur du tunnel. On y voit notamment les premiers automobilistes qui dépassent le car accidenté, puis l'arrivée de la police et des secouristes.

Pas autorisée

Le procureur en charge de ce dossier, Olivier Elsig, a, dans ce contexte, précisé mercredi que la diffusion de ces images avait été effectuée sans autorisation préalable du Ministère public. Il parlait «d'une initiative personnelle dont la responsabilité incombe à l'auteur».

Jeudi, la police a encore précisé que le commandant-remplaçant de la police valaisanne n'était pas au courant de cette initiative apparemment prise par le service de presse pour répondre à des questions de médias. La police rappelle que ces extraits constituent «une pièce importante du dossier judiciaire». La police n'entend donc pas les commenter.

Tirant les leçons de cette affaire, la police valaisanne a indiqué que les processus de communication feront l'objet d'une analyse. Mme Waeber-Kalbermatten, cheffe du Département de la sécurité, a pris des mesures visant à interdire la diffusion d'images pouvant présenter un caractère choquant. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!