Genève: Plaintes classées pour l'altercation des Fêtes
Actualisé

GenèvePlaintes classées pour l'altercation des Fêtes

Il y a un an, Eric Stauffer avait eu maille à partir avec un agent de sécurité qui l'avait aspergé de poivre. La justice clôt le dossier. Pas le député MCG.

par
rle

Le premier procureur Yves Bertossa a décidé de classer le dossier qui avait opposé Eric Stauffer à un vigile lors des Fêtes de Genève l'an dernier. Lematin.ch indique toutefois que le député MCG n'entend pas en rester là.

Le soir des feux d'artifice, un agent de sécurité privé avait aspergé Eric Stauffer de poivre. Ce dernier avait emprunté un escalier réservé aux services d'ordre. Atteint au visage, le président d'honneur du MCG s'était jeté dans le lac. Il avait porté plainte dans la foulée, tout comme le vigile.

Si l'avocat du dernier nommé, Me Pierluca Degni n'entend pas recourir contre cette décision «raisonnable», ce n'est pas le cas du maire d'Onex. «Cette personne ne doit plus jamais pouvoir travailler dans le domaine de la sécurité, fulmine l'intéressé au Matin. Je rappelle qu'il s'agissait d'un frontalier qui travaillait sur un chantier avant d'être engagé sans aucune formation comme agent de sécurité. Je reste persuadé que s'il avait eu une arme, il en aurait fait usage. Il avait perdu les pédales.»

Ton opinion