Actualisé 02.10.2009 à 21:50

New York

Plaintes contre plusieurs proches de Madoff

Des plaintes ont été déposées vendredi contre quatre membres de la famille de Bernard Madoff, a annoncé un communiqué du liquidateur judiciaire Irving Picard.

Ces personnes avaient des postes de responsabilité au sein de l'entreprise du financier déchu.

Le document enregistré au greffe du tribunal des faillites cite nommément Peter Madoff, frère du financier condamné en juin à 150 ans de prison pour fraude massive, Andrew et Mark Madoff, ses deux fils, et Shana sa nièce, à qui il est demandé au total 198,74 millions de dollars.

Les proches de l'escroc sont accusés avoir complètement «négligé» leurs responsabilités et d'avoir «échoué à détecter et à arrêter l'escroquerie, rendant possible et facilitant le schéma de Ponzi qui s'est produit dans l'entreprise».

L'escroquerie de Madoff «aurait pu ne jamais survenir, et en tous cas n'aurait pas duré aussi longtemps», si les quatre membres de la famille s'étaient comportés différemment», a-t-il ajouté.

Tirelire familiale

«L'entreprise BLMIS était gérée comme s'il s'agissait d'une tirelire familiale», poursuit le communiqué. «Les accusés retiraient des sommes énormes pour financer des entreprises personnelles ou des achats privés tels que maisons, voitures ou bateaux.», écrit Irving Picard.

«Les moyens utilisés allaient du simple transfert d'un compte BLMIS sur un compte personnel, à des schémas plus complexes», précise le liquidateur, qui a identifié 380 opérations frauduleuses dont le montant total équivaut à presque 200 millions de dollars.

Juste avant son arrestation et la mise au jour de l'escroquerie, M. Madoff avait envoyé à ses clients un document évaluant son fonds à 64,8 milliards de dollars.

M. Picard estime que la fraude portait en réalité sur 36 milliards de dollars, dont la moitié a disparu. Jusqu'ici, le liquidateur n'a réussi à récupérer que 1,5 milliard de dollars, notamment par la vente de biens immobiliers des Madoff.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!