24.01.2020 à 15:50

Porsche TaycanPlaisir de conduire 2.0

Avec la Taycan, Porsche a développé une voiture de sport électrique fascinante. Sans forcément la mention «turbo» à l'arrière.

de
Georg Kacher
24.1.2020
À 135'700 francs, la Taycan 4S n'est assurément pas donnée. Mais à ce prix-là, on a un design très réussi, une expérience de conduite inouïe et une robustesse de qualité.

À 135'700 francs, la Taycan 4S n'est assurément pas donnée. Mais à ce prix-là, on a un design très réussi, une expérience de conduite inouïe et une robustesse de qualité.

Porsche
Dans des conditions optimales, on fera le plein de charge électrique à une borne de 800 volts pour une puissance de charge maximale de 270 kW, ce qui ne devrait prendre que 28 minutes.

Dans des conditions optimales, on fera le plein de charge électrique à une borne de 800 volts pour une puissance de charge maximale de 270 kW, ce qui ne devrait prendre que 28 minutes.

Porsche
D'une longueur de près de cinq mètres, la Taycan 4S n'est pas un miracle de l'espace, mais attire l'attention en mettant ses imposantes proportions au service de son coefficient de traînée d'à peine 0,22.

D'une longueur de près de cinq mètres, la Taycan 4S n'est pas un miracle de l'espace, mais attire l'attention en mettant ses imposantes proportions au service de son coefficient de traînée d'à peine 0,22.

Porsche

Tesla ou Taycan? Voici une question à laquelle il n'est pas facile de répondre. Il faut toutefois savoir que si vous roulez souvent à quatre, vous pouvez économiser une visite chez le concessionnaire Porsche où l'on trouve davantage son bonheur quand on est à la recherche des valeurs classiques de la marque que sont la dynamique, le prestige et la finition. freak

À condition toutefois d'avoir les moyens de se payer un modèle turbo se situant dans une gamme de prix compris entre 194'900 et 238'900 francs. À 135'700 francs, la Taycan 4S n'est pas donnée, d'autant plus qu'on ne devrait pas lésiner sur la batterie Performance de 7930 francs d'une capacité nette de 83,7 kW/h. Néanmoins, aucun supplément n'est demandé pour le design, l'expérience de conduite inouïe et la robustesse de qualité.

Avec sa puissante batterie, la Porsche électrique de 2140 kg monte à 100 km/h en à peine quatre secondes. Et pour ceux que cela intéresse, au bout de 13,3 secondes, on atteint la barre des 200 km/h, non loin de la vitesse de pointe de 250 km/h, ce qui est réalisable quasiment à souhait, la batterie durant quasiment jusqu'à épuisement, la boîte de vitesses à deux rapports sur le train arrière permettant, sans effort, un couple maximum de 650 Nm à pleine charge.

Une autonomie de 400 km en conduite défensive

Les pilotes au pied lourd font bien de faire le plein de nicotine et de caféine, car en conduite serrée, la Taycan ne demande qu'à faire une pause de recharge tous les 300 kilomètres, ce qui ne prend que 28 minutes à raison de 270 kW/h sur une prise de 800 volts. Ceux qui lèvent le pied dépasseront largement les 400 kilomètres.

Si l'ancien monde de l'automobile est en partie étranger à la Taycan, le conducteur doit, lui aussi, s'habituer aux nouveaux attributs de la marque. Mais le plaisir que procurent les caractéristiques de la Taycan et qu'aucune Porsche 911 n'est capable d'offrir, augmente à chaque kilomètre parcouru. Il y a tout d'abord ce sentiment incomparable de force tranquille, sa façon de déployer toute sa puissance, en toute décontraction, comme une caresse. Mais aussi le fait de savoir qu'on pourrait monter dans les tours si on le voulait, bien que cela passe au second plan, contrairement au moteur à combustion qui ne demande que cela. Parce que la navigation silencieuse et la récupération discrète ont aussi leur charme, parce que l'affichage de l'autonomie est plus motivant que menaçant, parce que le nouveau monde de l'automobile est parfaitement conforme à l'acceptation sociale.

D'une longueur de près de cinq mètres, la Taycan 4S n'est pas un miracle de l'espace, mais attire l'attention en mettant ses imposantes proportions au service de son coefficient de traînée d'à peine 0,22. Malgré deux renfoncements dans le plancher devant les sièges arrière, l'espace pour les jambes reste limité, la hauteur sous plafond privilégie les crânes chauves et monter et descendre du bolide nécessite un minimum de forme physique. Le cockpit est sobre, permettant au conducteur de sélectionner aisément l'un des cinq modes de conduites: «Range», «Normal», «Sport», «Sport Plus» et «Individual», la liste des options étant illimitée.

Le chargeur embarqué de 150 kW uniquement en option

Le chargement se fait par des clapets situés de part et d'autre à l'avant du véhicule. De série, un chargeur embarqué de 50 kW est disponible pour le chargement sur des bornes de 400 volts en courant continu, complété d'un second de maximum 11 kW en courant alternatif. Dans des conditions optimales, on fera le plein de charge électrique à une borne de 800 volts pour une puissance de charge maximale de 270 kW. En option, on peut avoir un chargeur embarqué de 150 kW, un câble de charge en mode 3 (tous deux inclus dans le package suisse), un chargeur portable et une boîte murale pour le garage à domicile.

On a également la possibilité, même sur la Taycan de base, d'opter pour des éléments venant améliorer la dynamique de conduite, dont on peut facilement se passer, si ce n'est peut-être la direction de l'essieu arrière grâce à laquelle le rayon de braquage est de 11,2 mètres, soit une réduction de 60 centimètres. Le prix comprend également la suspension pneumatique adaptative qui, même combinée aux roues 21 pouces, offre un confort suffisant. Grâce au système à trois chambres, le châssis du véhicule peut être soulevé de 20 millimètres ou abaissé d'un total de 22 millimètres.

Le turbo et le turbo S étant loin d'être superflus, on peut néanmoins se poser la question de savoir si une motorisation plus puissante justifie le prix plus élevé de la Taycan 4S. Car la différence entre les trois électriques est bien plus faible que celle entre la Carrera et la 911 turbo. C'est pourquoi la Taycan 4, légèrement moins puissante, annoncée pour 2021, pourrait être le meilleur choix. Elle devrait être nettement moins chère à l'achat, sans pour autant perdre au niveau du plaisir de conduite et de la fonctionnalité.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!