Danemark: Plan d'aide de 6,8 milliards de francs conclu
Actualisé

DanemarkPlan d'aide de 6,8 milliards de francs conclu

Les banques danoises ont conclu un accord avec le gouvernement pour injecter quelque 6,8 milliards de francs dans les deux années à venir dans un fonds afin de venir en aide aux instituts en difficulté.

Il doit aussi permettre de garantir les dépôts des clients.

«La crise financière internationale a touché aussi le Danemark, gelé le marché monétaire et rendu très difficile l'accès des instituts financiers aux liquidités nécessaires», a constaté la ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Commerce Lene Espersen lors d'un point de presse lundi.

Face à «une situation très grave, où même les banques saines ont des problèmes à se procurer des liquidités, menaçant la stabilité financière du Danemark», les partis de la majorité de centre-droit et de l'opposition de centre-gauche ont «convenu que l'Etat et le secteur financier dressent un filet de sécurité afin que tous les simples épargnants aient une garantie totale de leurs dépôts au Danemark», selon cet accord.

Le gouvernement libéral-conservateur a obtenu le soutien à cet accord du Parti du peuple danois (extrême-droite), son allié parlementaire, ainsi que celui des sociaux-démocrates, principale formation d'opposition, et celle desradicaux.

La ministre prévoit que cet accord apportera la stabilité nécessaire et conduira les banques à se prêter de nouveau de l'argent les unes aux autres et permettra d'atténuer ainsi la crise financière.

La crise a touché jusqu'à présent les petites banques au Danemark, dont certaines ont été obligées de fusionner. Seule une banque de moyenne importance, Roskilde Bank, a été victime de la crise de l'immobilier. Secourue par la Banque centrale, elle a été démantelée et ses filiales rachetées par d'autres instituts financiers danois. (ats)

Ton opinion