Actualisé 28.01.2009 à 19:50

Restructuration

Plans secrets pour restructurer UBS

La direction veut une transformation radicale de la grande banque.

UBS doit abandonner son projet d'institut financier mondial multitâches et revenir à ses racines. C'est-à-dire avant tout revenir sur le marché suisse avec une banque de détail forte et avec une gestion de fortune qui affiche des rendements solides pour une clientèle privée internationale.

C'est ce que rapporte l'hebdomadaire économique HandelsZeitung, qui relate des informations fournies par les cercles dirigeants de la grande banque.

Selon deux sources indépendantes qui ont eu connaissance des plans secrets internes, UBS réintégrerait de nouveau à la maison mère les départements de l'Investment Banking, qui affiche des pertes, et de l'Asset Management, qui souffre de nombreuses défections de clients.

Les affaires du numéro un bancaire suisse reposeraient ainsi de nouveau sur deux pilliers suisses. De plus le Group Managing Board, une équipe forte de 60 membres, serait supprimé.

A Zurich, le porte-parole d'UBS Christoph Meier n'a pas souhaité commenter de tels plans. «UBS reste concentré sur ses métiers de base: la gestion de fortune à l'échelle mondiale, la clientèle privée et les entreprises en Suisse, le placement institutionnel, et la banque d'investissement», confie-t-il au Tages-Anzeiger.

Le voile sera sans doute levé le 10 février lors de la conférence de presse de bilan d'UBS.

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!