«Ca plane pour moi»: Plastic Bertrand avoue après 33 ans

Actualisé

«Ca plane pour moi»Plastic Bertrand avoue après 33 ans

L'artiste belge Plastic Bertrand a reconnu mercredi qu'il n'avait pas chanté le tube de 1977 «Ca plane pour moi», ni ses quatre premiers albums.

Plastic Bertrand s'est dépeint comme une victime instrumentalisée par le véritable interprète de ses chansons, Lou Deprijk.

«Moi je veux bien dire que ce n'était pas ma voix, mais il faut alors aussi dire que tout cela a été monté de toutes pièces par Lou Deprijk», a-t-il déclaré au journal Le Soir.

M. Deprijk, qui avait produit et composé la célèbre chanson, «m'a demandé de fermer ma gueule en échange de 0,5% des droits, en me promettant qu'il ferait avec ma voix une nouvelle version. Ce qu'il n'a jamais fait bien sûr», a assuré Plastic Bertrand.

«Il m'a interdit l'accès au studio»

Interrogé sur ses quatre premiers albums - publiés de 1977 à 1981 et que M. Deprijk affirme avoir également interprétés alors que Plastic Bertrand se contentait d'apporter son image en play back - le chanteur a lancé: «Mais c'est moi la victime. Je voulais chanter, mais il m'interdisait l'accès au studio».

Affirmant en avoir «marre» de tout le bruit autour de cette affaire, Plastic Bertrand a menacé d'«attaquer à nouveau Lou Deprijk en diffamation», bien qu'il ait déjà perdu un premier procès de ce genre en France, parce qu'il avait traité d'«escroc» son ancien associé.

L'avocat de Lou Deprijk s'est félicité de son côté que Plastic Bertrand reconnaisse enfin définitivement ne pas être l'interprète de «Ca plane pour moi!».

«Il était temps qu'il cesse de prétendre le contraire», a dit Me Alexis Ewbank à l'AFP. (afp)

Ton opinion