Genève: Plastique à usage unique: dès 100 francs d'amende
Actualisé

GenèvePlastique à usage unique: dès 100 francs d'amende

Les produits plastiques à usage unique sont interdits dès le 1er janvier sur tout le territoire genevois. Les contrevenants devront payer au moins 100 francs.

Cette mesure est une première réponse à la pollution alarmante due aux résidus de plastique.

Cette mesure est une première réponse à la pollution alarmante due aux résidus de plastique.

Keystone/Photo d'illustration

Dès le 1er janvier, les sacs plastiques gratuits aux caisses des enseignes genevoises sont interdits sur le territoire cantonal. Le Grand Conseil avait décidé à l'unanimité en mars dernier cette modification légale dont le but est de diminuer l'utilisation de sacs à usage unique.

Cette mesure est une première réponse à la pollution alarmante par les résidus de plastique. Les commerçants genevois ont été informés spécifiquement de l'entrée en vigueur de cette nouvelle loi qui vise à encourager l'utilisation de sacs réutilisables, a indiqué le canton dans un communiqué.

Amende minimale de 100 francs

La Ville de Genève n'est pas en reste. Dès le 1er janvier également, elle interdit les produits plastiques à usage unique (sachets, pailles, gobelets, assiettes ou couverts) pour les activités se déroulant sur son domaine public et soumises à autorisation. Les contrevenants s'exposeront à une amende d'un montant minimal de 100 francs.

Côté canton, la démarche s'inscrit dans la feuille de route 2018-2023 du Département du territoire qui vise la réduction de la production de déchets incinérables: -25% à l'horizon 2024. La lutte contre le gaspillage des plastiques revêtira également une importance particulière dans le plan cantonal de gestion des déchets 2019-2024 qui sera adopté par le Conseil d'Etat pendant le premier trimestre de l'an prochain. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion