Football - Qualifications pour l'Euro 2012: Platini voit bien la France et l'Eire ensemble
Actualisé

Football - Qualifications pour l'Euro 2012Platini voit bien la France et l'Eire ensemble

Le président de l'UEFA Michel Platini a déclaré samedi qu'il «aimerait sincèrement» que la France et l'Eire, dont la dernière confrontation a été marquée par la faute de main de Thierry Henry, soient reversés dans le même groupe lors du tirage au sort des éliminatoires de l'Euro 2012, dimanche à Varsovie.

«Ce serait très bien. Ce n'est pas moi qui effectue le tirage mais j'aimerais sincèrement», a déclaré Michel Platini.

Le patron de l'UEFA en a profité pour révéler que les deux pays s'étaient retrouvés dans le même groupe, le I, lors des répétitions du tirage au sort.

Français et Irlandais ont un sérieux contentieux sportif depuis le barrage retour du Mondial 2010, le 18 novembre au Stade de France, après la faute de main énorme de Thierry Henry, un geste qui a fait le tour du monde.

A la 103e minute du match (1-1 a.p.), Henry s'était aidé de la main pour contrôler une balle transmise à Gallas, auteur du but qui a qualifié la France pour le Mondial aux dépens de l'Eire.

Cette faute de main de Thierry Henry avait déclenché une tempête médiatique mondiale et une vive polémique, relayée par certains dirigeants politiques des deux pays.

Avec l'arbitre controversé

Michel Platini s'est par ailleurs félicité samedi de la désignation du Suédois Martin Hansson, arbitre du controversé France-Eire, parmi les 30 directeurs de jeu qui officieront lors du Mondial 2010. «La FIFA a pris une bonne décision de le sélectionner pour la Coupe du monde, a déclaré Michel Platini. Ce monsieur n'est responsable de rien. Il ne pouvait pas voir la main de M. Henry.»

«Vous auriez été arbitres, vous ne l'auriez ps vue (la main de Henry, ndlr), a-t-il ajouté à l'adresse des journalistes. Ce n'est pas un problème d'arbitre mais d'arbitrage. Il n'y a que les télévisions qui peuvent voir ce que les arbitres ne peuvent pas voir. (M. Hansson) est un très bon arbitre, il a arbitré un match Turquie-Arménie, autrement plus difficile, dans un contexte politique délicat». (afp)

«L'affaire Terry, je m'en fous!»

Le président de l'UEFA, Michel Platini, questionné samedi sur le cas de John Terry, déchu du capitanat de l'équipe d'Angleterre après une affaire extra-conjugale, a déclaré qu'il y avait de «drôles de problèmes en Angleterre», ajoutant qu'il s'«en foutait complètement». «Vous avez de drôles de problèmes en Angleterre, mais vous avez un Italien, Fabio Capello (le sélectionneur de l'Angleterre, ndlr) qui va vous régler les problèmes parce qu'il est aussi bon tacticien sur le terrain que stratège dans les vestiaires», a indiqué Michel Platini lors de la conférence de presse précédant le tirage au sort des éliminatoires de l'Euro-2012, dimanche à Varsovie.

De nouveau sollicité par un journaliste anglais, le patron de l'UEFA, visiblement agacé par le sujet, a fini par lâcher: «Je m'en fous complètement. C'est votre problème en Angleterre. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise? Capello fera ce qu'il voudra sous la pression médiatique anglaise».

Terry est accusé depuis une semaine d'avoir entretenu une relation extra-conjugale avec l'ex-compagne de son équipier en sélection, Wayne Bridge, une affaire qui suscite un émoi considérable en Angleterre.

La Fédération anglaise de football (FA) a annoncé vendredi qu'elle lui retirait le brassard de capitaine de la sélection.

Ton opinion