Offensive de charme – Playboy lance son rival d’OnlyFans
Publié

Offensive de charmePlayboy lance son rival d’OnlyFans

La plateforme de la marque au lapin s’affiche avec Cardi B, plusieurs playmates et la streameuse «Amouranth», vedette de Twitch.

Cardi B, également fondatrice et directrice artistique de la plateforme, et la streameuse «Amouranth».

Cardi B, également fondatrice et directrice artistique de la plateforme, et la streameuse «Amouranth».

playboy/photomontage

Playboy a mis en ligne Centerfold, une plateforme «permettant aux meilleurs créateurs d’interagir avec leurs fans, d’élargir leur communauté et de créer leurs propres contenus personnels et entreprises commerciales». Issus des mondes de la musique, de la mode, du fitness et du divertissement pour adultes, les fondateurs comprennent notamment l’artiste polyvalente Cardi B, également directrice artistique, et des modèles comme Amanda Cerny, Ana Foxxx ou encore Mia Malkova.

Centerfold s’est aussi attaché les services de Kaitlyn «Amouranth» Siragusa. Habituée aux séances de jacuzzi en direct sur Twitch, la streameuse avait déjà vendu la mèche d’un partenariat avec Playboy. On ne sait pas encore si elle continuera d’assurer une présence très lucrative sur la plateforme concurrente OnlyFans,

Large répertoire

Centerfold se veut «la prochaine évolution de la longue histoire de Playboy à l’intersection de la culture et du sexe». La plateforme de Playboy promet «des fonctionnalités très recherchées dans la conception de marchandises, la capacité de production et de distribution, la production de contenu numérique, la diffusion en direct ou encore l’intégration de la blockchain». Playboy nourrit également des ambitions avec les biens numériques NFT.

Les candidatures sont ouvertes pour agrandir la communauté. Le type de contenu publiable reste cependant vaste, «qu’il s’agisse de faire sa lessive, de promener son chien, de faire un vlogging dans la ville ou de traîner dans sa chambre avec anneau de lumière LED», indique le forum des questions.

OnlyFans dans le viseur

Playboy avait annoncé cet automne le futur lancement de sa plateforme Centerfold. La firme fondée par Hugh Hefner avait déboursé quelque 30 millions de dollars, pour la plateforme de contenu Dream afin d’accélérer son développement. L’objectif est de concurrencer OnlyFans, dont la popularité a été dopée durant la période de pandémie. OnlyFans avait fait mine de vouloir interdire le contenu à caractère pornographique, mais s’était vite ravisé.

(laf)

Ton opinion

5 commentaires