Alpes vaudoises: «Please, save my piste de ski»
Actualisé

Alpes vaudoises«Please, save my piste de ski»

Certains possesseurs de chalets sortent de leur silence pour sauver le domaine skiable d'Isenau, aux Diablerets.

par
Joël Espi
La concession de la télécabine rouge se termine en 2013.

La concession de la télécabine rouge se termine en 2013.

Presque la moitié des pistes fermées. C'est ce que craignent ceux qui ont des résidences secondaires dans la station vaudoise. Suisses, Anglais ou même Croates, ils refusent de voir mourir le domaine d'Isenau. Avec son plan «Alpes vaudoises, vision 2020», le Canton souhaiterait fermer la remontée mécanique. Mais sa concession arrive déjà à terme en 2013.

«C'est de l'affectif»

L'humoriste Jean-Luc Barbezat, habitant des Diablerets, résume le problème: «Isenau, c'est surtout de l'affectif.» La solution, elle, est bien financière. Certains des étrangers ont créé un «groupe de travail» pour éviter de voir leur résidence dévaluée après la fermeture. Ils planchent sur une solution, peut-être «grâce à des investisseurs à l'étranger», explique l'un d'eux.

Le groupe bilingue «Sauvez Isenau / Save Isenau», actif depuis janvier, rassemble 820 personnes sur Facebook. Une lettre type adressée au conseiller d'Etat Philippe ­Leuba est disponible en ligne en français. Les étrangers n'ont plus qu'à la copier et à l'envoyer.

Ton opinion