Actualisé 24.03.2015 à 15:19

«Eau argentée»

Plongée dans l'enfer syrien

Attention! «Eau argentée» est un film choc qu'il faut mettre devant tous les yeux, mais des yeux avertis.

de
Catherine Magnin

Cette œuvre salutaire est aussi une épreuve, le film étant constitué d'images brutes (prises de téléphones portables, par les victimes comme par les tueurs) et brutales. Il montre de manière frontale les massacres, la torture, la terreur au quotidien en Syrie.

Le réalisateur Ossama Mohammed, exilé en France, dialogue avec Wiam Simav Bedirxan, restée à Homs, et tous deux s'interrogent sur l'urgence et la nécessité de filmer l'horreur.

«Eau argentée»

De Ossama Mohammed, Wiam Simav Bedirxan.

Sortie le 25 mars 2015.

***

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!