Montreux (VD): Plumée de 50'000 francs pour une adhésion bidon

Actualisé

Montreux (VD)Plumée de 50'000 francs pour une adhésion bidon

Un prof d'école privée s'est fait copieusement arroser pour faire entrer une élève dans un établissement américain. Il a été condamné.

par
Christian Humbert
Lélève a suivi son cursus dans un établissement de Montreux.

Lélève a suivi son cursus dans un établissement de Montreux.

C'est l'école dont elle rêvait pour sa fille. Une mère de famille a versé pas moins de 65'540 fr. à un enseignant, afin que son ado puisse entrer dans l'établissement américain où il travaillait à Genève et Montreux. Le quinquagénaire réclamait quelque 50'000 fr. de commission et 15'540 fr. de frais d'inscription. Un pactole pour des prunes: la candidature a été refusée. Mais le prof a conservé le montant. Et les ennuis ont continué.

Dans un deuxième temps, l'homme a suggéré d'utiliser le magot pour inscrire la jeune femme dans une autre institution de Montreux qu'elle ne voulait d'abord pas intégrer. Faute d'autre choix, elle a fini par accepter. Elle y a suivi son cursus et décroché un diplôme en juillet 2012. C'est là qu'elle a appris du directeur que le maître grassement rétribué n'avait pas eu d'influence sur l'acceptation de son dossier, mais qu'il avait au contraire encaissé 2000 fr. de plus pour avoir redirigé l'étudiante vers son école.

Il faut préciser que l'écolage peut atteindre 5000 fr. par mois dans ces institutions, selon qu'un jeune dorme sur place ou pas. «Je suis moi-même étonnée que l'on puisse engager une somme pareille», a noté l'avocate de la mère. Le prof a été condamné pour usure à 90 jours-amende avec sursis et à une amende de 2000 fr. Il doit en outre rembourser les frais d'avocat de la plaignante, ainsi que les 50'000 fr. encaissés indûment.

Ton opinion