Suisse: Plus d'argent pour les prestations sociales en 2011
Actualisé

SuissePlus d'argent pour les prestations sociales en 2011

La Confédération, les cantons et les communes ont consacré en 2011 quelque 1544 francs par habitant pour des prestations sociales, une hausse de 4,8% par rapport à l'année précédente.

En termes nominaux, la hausse globale est de 5,9% par rapport à 2010, selon un communiqué diffusé jeudi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Un rebond moins prononcé qu'un an auparavant, où il représentait 8,1%.

Près de 70% des sommes allouées en 2011 étaient liées à des réductions de primes d'assurance maladie et à des prestations complémentaires à l'AVS/AI. Quant à l'aide sociale, elle représentait 20% des dépenses.

Comme pour l'ensemble des prestations sociales sous condition de ressources, les montants alloués à l'aide sociale ont connu une augmentation moins importante que l'année précédente (+6,2% en termes nominaux, contre 10%). L'OFS précise que la hausse 2011 ne s'explique que dans une faible mesure par la progression du nombre de personnes dépendant de l'aide sociale (+2,2%).

Considérées sous l'angle des bénéficiaires, les dépenses pour l'aide sociale ont crû de 3,9% en 2011, pour atteindre 8762 francs par personne.

Transfert vers les cantons

En 2011, les cantons ont pris en charge 45,1% des sommes liées aux prestations sociales sous condition de ressources, contre 31,6% pour la Confédération et 23% pour les communes. Sur un an, un transfert de 0,5% environ des communes vers les cantons est observé.

Pour mémoire, les prestations sociales sous condition de ressources ne sont accordées que si la personne les demandant peut prouver un besoin économique. Font notamment partie de cette catégorie l'aide sociale, les réductions individuelles des primes d'assurance maladie obligatoire, les prestations complémentaires à l'AVS/AI et les subsides de formation. (ats)

Ton opinion