Plus d'un million de New-Yorkais souffrent de la faim
Actualisé

Plus d'un million de New-Yorkais souffrent de la faim

Un New-Yorkais sur six souffre de la faim, soit 1,3 million de personnes. Parmi elles figurent plus de 400.000 enfants.

C'est ce qu'affirme un rapport annuel publié par la «Coalition contre la faim». La ville compte 8,25 millions d'habitants.

Selon le document de la «Coalition contre la faim», un nombre croissant de démunis s'adressent à des soupes populaires, où la demande a augmenté de 20 % depuis 2006, alors qu'elle était déjà en hausse de 11 % l'an dernier par rapport à 2005.

Les zones de New York les plus touchées par la pauvreté sont les districts du Bronx et de Brooklyn. C'est aussi dans ces quartiers que les centres d'accueil refusent le plus de monde parce qu'ils n'arrivent pas à satisfaire les besoins.

«A l'heure où l'économie faiblit, la situation ne peut que s'aggraver», a estimé Joel Berg, directeur de l'association, qui gère 1200 soupes populaires à travers la ville.

D'après la «Coalition contre la faim», le gouvernement américain a réduit considérablement les dons alimentaires aux associations, où travaillent souvent des volontaires. «Cela rend la situation dramatique, particulièrement durant la période des fêtes qui commence», estime Joel Berg.

Ce rapport est traditionnellement publié avant Thanksgiving, une des principales fêtes américaines qui est célébrée le 4e jeudi de novembre et perpétue une tradition datant des premiers colons dans le Massachusetts. Pour beaucoup d'Américains, Thanksgiving est plus important que Noël. (ats)

Ton opinion