Actualisé 19.12.2012 à 18:10

Etats-Unis

Plus d'un million de permis de port d'armes en Floride

La Floride a atteint cette semaine le cap du million de permis actifs de port d'armes. La presse fait état de ventes record depuis la tuerie de Newtown.

«Cette semaine nous confirmons que nous avons atteint le seuil d'un million de permis autorisant le port d'armes de façon non visible dans l'Etat», a déclaré un porte-parole du département de l'Agriculture et des Services aux Consommateurs de Floride, qui délivre ces licences à Tallahassee, dans le nord de l'Etat.

La Floride, qui compte 19,1 millions d'habitants, avait délivré sa première licence en 1987. Elle a depuis distribué quelque 2,3 millions de licences et n'en a révoqué que 0,3%, soit 7244 en tout. Ce chiffre d'un million de licences correspond à celles qui sont actuellement en cours de validité.

La Floride est l'un des Etats les plus permissifs en matière d'armes et elle dispose notamment depuis 2005 d'une loi autorisant à se servir d'une arme à feu quand une personne se sent menacée de mort ou de blessure grave. Ses détracteurs surnomment ce texte: «Tirer d'abord, interroger après».

Selon les autorités de Floride, les hommes comptent pour 80% des licences de port d'armes, même si elles ont constaté une augmentation des demandes émanant des femmes. Un tiers des permis sont délivrés à des personnes âgées de 51 à 65 ans.

«Tout le monde achète des armes»

Moins d'une semaine après la fusillade de Newtown dans le Connecticut, où vingt enfants et six adultes ont été tués dans une école, et alors qu'un débat sur la réglementation des armes se dessine peu à peu, les magasins d'armes en Floride ont enregistré des ventes record.

«Tout le monde achète des armes par crainte de nouvelles restrictions», a ainsi déclaré Dave F. Johnson, propriétaire d'une enseigne qui vend des armes à feu, dans une interview au «Miami Herald».

Selon le quotidien, les vendeurs dans les magasins d'armement sont tellement occupés qu'ils ne peuvent même plus répondre au téléphone. Aux Etats-Unis, environ 310 millions d'armes à feu sont en circulation, selon un décompte effectué en 2009. (ats)

Obama veut des propositions sur les armes d'ici janvier

Barack Obama a déclaré mercredi qu'il souhaitait des propositions concrètes sur la réglementation des armes à feu d'ici le mois de janvier, estimant que les Etats-Unis avaient «l'obligation» d'agir après la fusillade meurtrière de Newtown la semaine passée. Barack Obama, qui a défendu le droit des citoyens à porter des armes «dans des limites responsables», a annoncé, lors d'une conférence de presse depuis la Maison Blanche, avoir nommé son vice-président Joe Biden à la tête d'un groupe de travail chargé de formuler des propositions.

«On ne saura peut-être jamais pourquoi cette tragédie (de Newtown) est arrivée vendredi. Mais ce qu'on sait, c'est que chaque jour depuis, d'autres Américains sont morts à cause d'armes à feu. Ce type de violence a de terribles conséquences pour notre société, et si nous pouvons faire quelque chose pour empêcher ces faits, nous avons l'obligation, chacun d'entre nous, d'essayer», a déclaré le président américain. «Le fait que ce problème est complexe ne peut plus être une excuse pour ne rien faire. (...) C'est pourquoi j'ai demandé au vice-président d'agir avec les membres du cabinet et plusieurs organisations pour dégager des propositions concrètes d'ici janvier, des propositions que j'appuierai sans délai», a-t-il ajouté.

Ce groupe de travail devrait examiner comment réglementer la vente de fusils d'assaut et de chargeurs à forte capacité. Il travaillera aussi sur des politiques relatives à la santé mentale et la violence dans la culture populaire. «C'est encourageant de voir que des gens de tous horizons, de toutes croyances et de toutes tendances politiques veulent changer de vieilles hypothèses, d'anciennes positions. Ces débats doivent se poursuivre mais cette fois les mots doivent conduire à l'action», a-t-il encore dit, espérant que les parlementaires n'auront pas la mémoire courte et seront toujours motivés pour faire avancer la législation dans un mois.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!