Actualisé 18.04.2017 à 06:05

OcéaniePlus de 1000 Marines débarquent en Australie

Les soldats américains doivent mener des exercices avec l'Australie et la Chine dans un contexte de crise avec la Corée du Nord.

Ces Marines font partie du programme annuel lancé par Barack Obama en 2011.

Ces Marines font partie du programme annuel lancé par Barack Obama en 2011.

Keystone

Plus de 1200 Marines américains ont commencé à arriver dans le nord de l'Australie mardi dans le cadre d'un déploiement de six mois. Alors que Washington et Pyongyang se toisent, les forces américaines doivent mener des exercices avec l'Australie et la Chine.

Le programme annuel lancé par Barack Obama en 2011 fait partie de la stratégie du «pivot» de l'administration alors démocrate en Asie. Ce programme est conçu pour contrebalancer la présence croissante de la Chine dans la région.

Cette mission est la preuve de l'importance de la région pour les Etats-Unis, a déclaré mardi le colonel Brian Middleton lors de l'arrivée des premières troupes à Darwin, dans le nord de l'Australie. Les Marines participeront à «un exercice important aux côtés de nos partenaires chinois» et de l'Australie, a-t-il déclaré.

Washington hausse le ton

Sur ordre du président américain Donald Trump, le groupe aéronaval Carl Vinson qui devait faire route vers l'Australie a changé de cap, et se dirige désormais vers la péninsule coréenne, signe du haussement de ton de Washington face au régime nord-coréen.

La Corée du Nord a tenté de lancer un missile dimanche mais a échoué. Samedi, de nouveaux missiles balistiques de longue portée ont été présentés lors d'un défilé militaire à Pyongyang pour le 105e anniversaire de la naissance de son fondateur Kim Il-sung.

En visite en Corée du Sud, le vice-président américain Mike Pence a déclaré que les récentes frappes américaines en Syrie et en Afghanistan démontraient qu'il ne fallait pas abuser de la patience et de la détermination de Donald Trump. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!