Etats-Unis - Plus de 120 hauts gradés à la retraite accusent Biden de fraude électorale
Publié

Etats-UnisPlus de 120 hauts gradés à la retraite accusent Biden de fraude électorale

Des anciens généraux et amiraux signent une lettre ouverte dans laquelle ils remettent en question la santé mentale du président américain et soutiennent la théorie d’élections truquées.

L’état mental et physique de Biden «ne peut être ignoré» selon les signataires de la lettre.

L’état mental et physique de Biden «ne peut être ignoré» selon les signataires de la lettre.

Getty Images via AFP

En novembre dernier, le président sortant Donald Trump accusait Joe Biden d’avoir volé les élections présidentielles américaines dans un scrutin qui aurait été truqué par les votes par correspondance. Ces accusations avaient culminé dans l’assaut du Capitole par des partisans de Donald Trump en janvier.

Comme le relaie le Daily Mail, un groupe d’anciens militaires issus du haut-commandement de l’armée des Etats-Unis prenant le nom de «Flag Officers 4 America» a publié une lettre ouverte dans laquelle il réitère les accusations de fraude électorale, tout en s’en prenant à la santé mentale de l’actuel président, Joe Biden.

Un ton enflammé

Dans cette lettre, les militaires à la retraite soutiennent que la nation américaine est «en grand péril» après un «assaut contre nos droits constitutionnels». Ils dénoncent entre autres une administration qui aurait pris un «virage à gauche vers le socialisme et une forme marxiste de gouvernement tyrannique». Ils ajoutent que «l’état mental et physique» de Biden «ne peut pas être ignoré», reprenant des invectives récurrentes de l’administration Trump à l’égard de la santé mentale du président actuel.

Extrait de la lettre ouverte.

Extrait de la lettre ouverte.

S’il n’est pas rare que des officiers à la retraite prennent parti dans des politiques électorales, le ton enflammé, voire colérique, ainsi que les propos conspirationnistes de cette lettre ont fait beaucoup de bruit aux Etats-Unis. De nombreux officiers du Pentagone ont réagi dernièrement pour dénoncer son utilisation de la stature des généraux pour diffuser des informations erronées. Traditionnellement, des experts forment les officiers militaires à éviter de donner leur opinion politique. Durant leur service, il leur est d’ailleurs interdit de s’engager dans des activités politiques partisanes.

(mat)

Ton opinion

251 commentaires