Plus de 180 interpellations dans une manifestation de Tibétains
Actualisé

Plus de 180 interpellations dans une manifestation de Tibétains

La police népalaise a interpellé dimanche à Katmandou 185 exilés tibétains, ont rapporté des témoins et des policiers.

Ils tentaient de prendre le contrôle de bureaux consulaires chinois et réclamaient la liberté pour leur patrie.

Les manifestants ont scandé des slogans en faveur du peuple tibétain et agité des drapeaux tibétains avant d'être poussés à l'intérieur de fourgons policiers.

Les exilés tibétains manifestent régulièrement au Népal depuis les émeutes intervenues à Lhassa et en d'autres points du Tibet à la mi-mars.

Le Népal considère officiellement le Tibet comme partie intégrante de la Chine, dont l'aide lui est essentielle, et n'autorise pas les manifestations antichinoises. Plus de 20 000 exilés tibétains au total sont eux installés au Népal depuis qu'ils ont fui leur région d'origine, après l'échec du soulèvement de 1959 contre la domination chinoise. (ats)

Ton opinion