Actualisé 07.07.2016 à 10:34

Italie - Crise des migrantsPlus de 200 corps retirés du chalutier

Les pompiers italiens ont extrait 217 corps du bateau qui avait coulé en avril 2015. L'embarcation avait plus de 700 personnes à son bord.

1 / 115
Des migrants attendent d'être secourus par des membres de l'organisation espagnole ProActiva Open Arms. Les garde-côtes italiens ont mené plusieurs opérations de leur côté. (Mercredi 4 octobre 2016)

Des migrants attendent d'être secourus par des membres de l'organisation espagnole ProActiva Open Arms. Les garde-côtes italiens ont mené plusieurs opérations de leur côté. (Mercredi 4 octobre 2016)

AFP/Aris Messinis
Presque 5000 migrants ont été secourus en mer, ont annoncé les garde-côtes italiens. (Mercredi 4 octobre 2016)

Presque 5000 migrants ont été secourus en mer, ont annoncé les garde-côtes italiens. (Mercredi 4 octobre 2016)

AFP/Aris Messinis
Depuis lundi, 6000 personnes ont tenté la traversée à bord de 40 embarcations. 28 corps ont été repêchés. (Mercredi 4 octobre 2016)

Depuis lundi, 6000 personnes ont tenté la traversée à bord de 40 embarcations. 28 corps ont été repêchés. (Mercredi 4 octobre 2016)

AFP/Aris Messinis

Les restes de plus de 200 personnes ont été retirés à ce jour du petit chalutier récupéré récemment par la Marine italienne, plus d'un an après avoir coulé avec des centaines de migrants, a annoncé un communiqué.

«Les équipes des pompiers ont extrait à ce jour 217 corps. Par ailleurs, 52 autopsies ont été effectuées et les expertises judiciaires de la part de la police scientifique ont débuté», selon le communiqué de la Marine italienne.

Dans la nuit du 18 au 19 avril 2015, le chalutier parti de Libye avait sombré après avoir percuté un cargo portugais venu à son secours. Il n'y a eu que 28 survivants, qui ont raconté avoir été plus de 800 à bord au départ.

Pire naufrage

Récupérée à grands frais par la Marine italienne à 370 mètres de profondeur, l'épave du pire naufrage en Méditerranée depuis des décennies a été placée vendredi soir sur un site spécialement aménagé près d'une base de l'Otan à Augusta, en Sicile.

«Les activités impliquent environ 150 personnes par jour (...) et les équipes effectuent des rotations 24 heures sur 24», précise le communiqué.

En plus de la cinquantaine de corps de victimes repêchés le jour du drame, la Marine avait récupéré plus de 169 corps sur et autour de l'épave.

Depuis 2014, plus de 10'000 migrants sont morts ou disparus en tentant de gagner l'Europe par la mer, pour la plupart en Méditerranée centrale, selon le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!