Népal: Plus de 200 disparus dans une nouvelle avalanche
Actualisé

NépalPlus de 200 disparus dans une nouvelle avalanche

Quelque 250 personnes sont portées disparues après une avalanche survenue mardi dans une région du Népal proche de l'épicentre du récent séisme meurtrier et se trouvant sur un parcours de trekking connu, a indiqué un responsable local.

1 / 125
06.07.2016 Le Népal vend des milliers de tonnes de riz donnés par la Chine et le Bangladesh pour aider les victimes du séisme de 2015, a déclaré un responsable népalais mercredi, alors que les survivants font toujours face à des risques de pénuries alimentaires.

06.07.2016 Le Népal vend des milliers de tonnes de riz donnés par la Chine et le Bangladesh pour aider les victimes du séisme de 2015, a déclaré un responsable népalais mercredi, alors que les survivants font toujours face à des risques de pénuries alimentaires.

AP/Manish Swarup
23.04.2016 Plusieurs millions de personnes vivent toujours dans l'attente de l'aide internationale, un an après la catastrophe.

23.04.2016 Plusieurs millions de personnes vivent toujours dans l'attente de l'aide internationale, un an après la catastrophe.

Navesh Chitrakar
11.01.2016 Katmandou, la capitale du Népal, pourrait être frappée dans les prochaines années ou décennies par un nouveau séisme car la grande faille qui a rompu au printemps dernier est encore soumise à une forte pression juste sous la ville, selon une étude publiée lundi.

11.01.2016 Katmandou, la capitale du Népal, pourrait être frappée dans les prochaines années ou décennies par un nouveau séisme car la grande faille qui a rompu au printemps dernier est encore soumise à une forte pression juste sous la ville, selon une étude publiée lundi.

AP/Niranjan Shrestha

«Une avalanche est survenue aujourd'hui dans l'après-midi à Ghodatabela, une zone se situant sur le trek connu de Langtang», a dit un responsable, Uddhav Prasad Bhattarai.

«Il est difficile de donner le nombre exact de disparus mais ils pourraient être 250 selon une première estimation».

Des touristes étrangers pourraient se trouver parmi les personnes disparues mais la zone est difficile d'accès et les communications compliquées, a ajouté ce responsable.

Les opérations de secours ont commencé mais sont freinées par le mauvais temps, selon M. Bhattarai. (ats)

Ton opinion