Plus de 200 tortues de mer périssent sur les côtes du Bangladesh
Actualisé

Plus de 200 tortues de mer périssent sur les côtes du Bangladesh

Plus de 200 tortues, dont certaines pesant une vingtaine de kilos, ont été retrouvées mortes ces sept derniers jours le long du littoral du Bangladesh dans le golfe du Bengale.

Les autorités n'ont pas d'explication pour l'instant sur ce phénomène.

«Environ 140 tortues ont été retrouvées mortes le long des quatre kilomètres de plage», a dit Mohammad Aminul Islam, responsable-adjoint de la police du district de Cox's Bazar.

Il a précisé que d'autres tortues étaient en train de mourir sur les rivages de l'île Saint-Martin, située à 35 km au large de Teknaf, à l'extrémité sud du Bangladesh. Des pêcheurs ont précisé que des dauphins avaient également été retrouvés morts.

Selon le responsable de la police, les tortues pourraient avoir été prises dans les filets des pêcheurs mais ces derniers ont démenti cette hypothèse. Ils ont assuré que lorsque l'animal se prenait dans leurs filets, ils le rejetaient à l'eau.

Des responsables du secteur maritime ont indiqué que les tortues pourraient avoir été victimes de l'augmentation de la pollution dans le Golfe mais ils n'ont pas écarté une cause naturelle. Le Bangladesh possède 90 km de plages naturelles entre Cox's Bazar et Teknaf mais elles sont mal entretenues et peu surveillées.

(ats)

Ton opinion