29.07.2016 à 12:57

EuropePlus de 250'000 arrivées par mer depuis janvier

Le nombre d'arrivées de migrants par la mer en Europe a franchi un seuil symbolique.

1 / 150
Un tribunal italien doit rendre son verdict sur un bénévole français contre lequel le parquet a requis 3 ans et 4 mois de prison pour avoir tenté de conduire une famille soudanaise en France. (Jeudi 27 avril 2017)

Un tribunal italien doit rendre son verdict sur un bénévole français contre lequel le parquet a requis 3 ans et 4 mois de prison pour avoir tenté de conduire une famille soudanaise en France. (Jeudi 27 avril 2017)

AFP
Le pacte UE-Turquie a transformé ce pays en «un terrain d'essai des politiques européennes qui bafouent les droits» des réfugiés, ont dénoncé plusieurs ONG. (Jeudi 16 mars 2017)

Le pacte UE-Turquie a transformé ce pays en «un terrain d'essai des politiques européennes qui bafouent les droits» des réfugiés, ont dénoncé plusieurs ONG. (Jeudi 16 mars 2017)

Keystone
Nouveau drame sur une plage en Libye. Une vingtaine de clandestins ont été tués par des passeurs sur une plage en Libye après avoir refusé d'embarquer à bord d'un bateau pour rejoindre l'Europe. (8 mars 2017)

Nouveau drame sur une plage en Libye. Une vingtaine de clandestins ont été tués par des passeurs sur une plage en Libye après avoir refusé d'embarquer à bord d'un bateau pour rejoindre l'Europe. (8 mars 2017)

AFP/archive/photo d'illustration

Plus de 250'000 personnes ont rallié l'Europe depuis début janvier, surtout en Grèce. Elles sont au total 251'557 à être entrées en Europe jusqu'à mercredi, contre plus de 220'000 en 2015 à cette période, a dit vendredi à Genève l'Organisation internationale des migrations (OIM). Parmi elles, plus de 159'000 sont arrivées en Grèce et plus de 89'000 en Italie.

L'accord il y a quelques mois entre l'UE et la Turquie a contribué toutefois à diminuer le nombre de migrants qui rejoignent la Grèce. Mardi, l'OIM avait dit que la barre des 3000 tués ou personnes disparues lors de leur traversée depuis début janvier avait été dépassée. Aucun nouveau décès de migrants n'a été observé ces derniers jours.

Campagne de sensibilisation

Parmi les personnes qui arrivent en Italie figurent peu de Syriens. Ils sont moins de 200, contre près de 4300 dans les six premiers mois en 2015. En revanche, le nombre de Nigérianes qui ont rejoint ce pays a, lui, largement augmenté.

Jeudi, l'OIM et le ministère italien de l'Intérieur ont lancé à Rome une campagne de sensibilisation pour les migrants potentiels sur le danger du franchissement de zones arides et de la Méditerranée avec un recours aux passeurs. Elle est constituée surtout de vidéos et des témoignages de personnes qui ont abouti en Europe. Des interactions sur les réseaux sociaux seront possibles. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!