Zimbabwe: Plus de 30 000 malades du choléra
Actualisé

ZimbabwePlus de 30 000 malades du choléra

Plus de 30 000 personnes ont contracté le choléra au Zimbabwe, où 1586 patients ont succombé à la maladie depuis le mois d'août.

Ce nouveau bilan a été publié jeudi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un total de 31 656 cas suspects avaient été diagnostiqués mercredi, dont un tiers pour la seule ville d'Harare (10 201 malades et 234 morts), selon l'OMS. Le précédent bilan, publié lundi, faisait état de 1546 morts et 29 131 cas suspects.

La maladie continue également à faire des victimes en Afrique du Sud voisine où le choléra a tué treize personnes, la plupart dans la province frontalière de Limpopo où neuf patients ont succombé sur un total de 1334 cas suspects, selon l'OMS qui cite un bilan de sources sanitaires sud-africaines.

Les agences humanitaires de l'ONU se préparent depuis plusieurs semaines à un scénario catastrophe de 60 000 personnes atteintes au Zimbabwe. Les craintes sont d'autant plus vives que la saison des pluies, propice à une propagation de la maladie qui se transmet par les eaux usées, commence à peine au Zimbabwe, sur fond de crise générale dans un pays économiquement ruiné et paralysé politiquement.

La totalité des dix provinces du pays sont touchées, selon les statistiques de l'OMS qui ne dispose cependant pas de données complètes en raison de la pénurie de personnel médical local et de problèmes de communication.

«Le choléra est une maladie qu'on peut éviter et qu'on peut traiter. Personne ne devrait mourir du choléra», a affirmé Tamman Aloudat, responsable santé de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

«En ce moment, la proportion de gens qui meurent du choléra est supérieure à 5 % des gens touchés par l'épidémie. Pour dire que le choléra est sous contrôle, ce chiffre ne devrait pas dépasser un pour cent», a-t-il ajouté. «Il est encore plus grave que 43 % des morts soient décédés avant d'avoir pu avoir accès à des soins», a souligné le responsable de la Croix-Rouge.

(ats)

Ton opinion