Taïwan: Plus de 300 personnes évacuées après une coulée de boue
Actualisé

TaïwanPlus de 300 personnes évacuées après une coulée de boue

Les secours militaires ont évacué par hélicoptères ou retrouvé des centaines de personnes ayant fui leurs villages isolés dans les montagnes de Taïwan frappés par le typhon Morakot, qui a fait au moins 70 morts et 57 disparus, selon un dernier bilan.

Plusieurs centaines de personnes pourraient être toujours disparues après une coulée de boue.

Selon le général Hu Jui-chou, les forces spéciales ont retrouvé plus de 200 survivants de Shiao Lin dans un champ voisin, mais il pourrait y avoir encore plusieurs centaines de personnes prises au piège dans le village dévasté par une coulée de boue dimanche. Plus de 500 personnes ont été trouvées à Min Tsu, et encore 200 à Chin He, villages dans le même secteur.

Un hélicoptère avec trois membres d'équipage en mission de sauvetage s'est écrasé par mauvais temps alors qu'il survolait le région montagneuse de Wutai, dans le sud de l'île. Un responsable des secours a précisé que l'appareil a été repéré dans le lit d'un fleuve mais on ignore s'il y a des survivants.

Le typhon Morakot («émeraude» en thaï) a déversé jusqu'à 2 mètres de pluies sur certaines localités ce week-end avant d'arriver sur la Chine, où il fait au moins huit morts et entraîné l'évacuation de plus d'1,5 millions d'habitants sur la côte Est.

A Taïwan, mardi, plus de 300 personnes ont été évacuées en 120 rotations d'hélicoptère vers Cishan. L'air abasourdi et choqué, ces rescapés venaient de Shiao Lin et des villages environnants. Les secours sont encore compliqués à Shiao Lin par le fait que les eaux ont détruit un pont menant au village, où seule l'armée pouvait se rendre.

«J'ai sept proches à Shiao Lin dont je suis sans nouvelles depuis le 8 août», pleurait une femme ne donnant que son nom de famille, Chen.

Selon les pompiers, au moins 100 villageois ont été engloutis vivants par la coulée de boue, mais certains des villageois secourus lundi donnent des chiffres allant jusqu'à 600. Le bilan fourni par les autorités de Taïwan n'inclut pas les disparus de Shiao Lin dont le sort est encore incertain depuis la coulée de boue de dimanche.

En Chine, Morakot, accompagné de vents dépassant les 110 km/h, a endommagé ou détruit plus de 10.000 maisons et inondé plus de 400.000 hectares de terres cultivées.

Un glissement de terrain lundi soir à Pengxi, dans la province de Zhejiang, a détruit sept petits immeubles d'appartements. Selon un responsable du gouvernement local, six personnes ont été retirées vivantes de la coulée de boue, mais deux ont ensuite succombé à leurs blessures. (ap)

Ton opinion