Radiocommunications: Plus de 3000 experts réunis à Genève
Actualisé

RadiocommunicationsPlus de 3000 experts réunis à Genève

Plus de 3000 experts de 160 pays vont passer en revue jusqu'au 27 novembre le traité international régissant l'utilisation du spectre des fréquences radioélectriques.

Une conférence mondiale sur les radiocommunications s'est ouverte à Genève. L'expansion rapide de la demande de communications mobile rend nécessaire d'adapter les règles internationales.

Plus de 3000 experts de 160 pays vont passer en revue jusqu'au 27 novembre le traité international régissant l'utilisation du spectre des fréquences radioélectriques et des orbites des satellites géostationnaires et non géostationnaires. Une centaine d'entreprises du secteur privé participent en outre à la conférence à titre d'observateurs.

La précédente conférence avait eu lieu en janvier-février 2012 et la rapidité de l'évolution technologique nécessite de revoir le cadre réglementaire, a expliqué l'Union internationale des télécommunications (UIT).

«La conférence mondiale va définir de nouvelles et meilleures règles pour les services radio et leurs applications», a déclaré le secrétaire général de l'UIT Houlin Zhao en ouvrant la réunion. «Sur une planète de plus en plus interconnectée, je suis convaincu que cette conférence contribuera à rendre le monde plus sûr», a-t-il ajouté.

Le directeur du bureau des radiocommunications de l'UIT François Rancy a souligné que la compétition pour le spectre des fréquences radio s'est intensifiée en raison de l'expansion continue des services mobile, des nouvelles applications, de la croissance du nombre des utilisateurs et de l'explosion du trafic.

Il a invité la conférence à faire en sorte de maintenir un environnement stable, prévisible et un cadre règlementaire universel garantissant des investissements à long terme pour une industrie qui pèse plus de mille milliards de francs. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion