Actualisé 02.10.2009 à 11:12

Indonésie

Plus de 3000 personnes prisonnières des décombres

Le ministère indonésien de la Santé a annoncé vendredi qu'environ 3000 pourraient être encore prisonnières des décombres après le violent séisme de mardi.

Le porte-parole de la sécurité civile Priyadi Kardono a précisé que la mort de 715 personnes était confirmée et que 2400 étaient hospitalisées.

Plus de 20'000 bâtiments et maisons ont été endommagés ou détruits, et près de 3000 personnes pourraient être prisonnières des décombres à Padang et dans six autres districts.

La majeure partie des victimes du séisme de magnitude 7,6 de mercredi, dont l'épicentre était situé en mer au large de Sumatra, sont décédées dans la ville de Padang. Le tremblement de terre a été suivi jeudi par une forte secousse de magnitude 6,8, qui a provoqué des dégâts sans faire de morts. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!