Sommet de l'OIF: Plus de 35 chefs d'Etat présents à Dakar
Actualisé

Sommet de l'OIFPlus de 35 chefs d'Etat présents à Dakar

Vingt-deux présidents et une dizaine de chefs de gouvernement sont arrivés vendredi soir à Dakar pour le sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Parmi eux, le président de la Confédération Didier Burkhalter.

Le sommet de Dakar est placé cette année sous le thème «Femmes et jeunes en francophonie, vecteurs de paix, acteurs de développement». Ces domaines «constituent des priorités de l«action de la Suisse, en particulier en Afrique», a assuré vendredi le Département fédéral des Affaires étrangères dans un communiqué.

Berne «s'engage en particulier pour promouvoir la formation professionnelle dans l'espace francophone et pour le soutien à une éducation de base de qualité» afin d'aboutir à une meilleure insertion des jeunes dans le marché du travail, a détaillé le département, citant des programmes de la Direction du développement et de la coopération (DDC).

Au Village de la Francophonie à Dakar, la Suisse présentera ses activités en matière d'éducation et de formation professionnelle dans les pays d'Afrique de l'Ouest, a ajouté le DFAE. A l'occasion du sommet, un partenariat sera établi entre l'EPFL et l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) pour la certification de cours académiques en ligne mis sur pied par l'EPFL et la DDC.

Liste officielle

D'après la présidence sénégalaise, au total 22 chefs d'Etat, deux vice-présidents et huit chefs de gouvernement étaient arrivés vendredi soir. Outre Didier Burkhalter, les présidents sur place étaient François Hollande (France), Thomas Boni Yayi (Bénin), Michel Kafando (Burkina Faso), Paul Biya (Cameroun), Denis Sassou Nguesso (Congo), Alassane Ouattara (Côte d'Ivoire) et Alpha Condé (Guinée).

Sont aussi venus, côté africain, les présidents Joseph Kabila (République démocratique du Congo), Pierre Nkurunziza (Burundi), Ali Bongo Ondimba (Gabon), Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale), José Mario Vaz (Guinée-Bissau), Hery Rajaonarimampianina (Madagascar), Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Kailash Purryag (Maurice), Mohamed Ould Abdel Aziz (Mauritanie), Mahamadou Issoufou (Niger), Idriss Deby Itno (Tchad) et Faure Gnassingbé (Togo).

Le Prince Albert II de Monaco et le chef d'Etat du Kosovo ont également fait le déplacement. Les vice-présidents du Vietnam et des Comores, ainsi que les chefs du gouvernement de Belgique, du Canada, de Djibouti, d'Egypte, du Québec, du Nouveau Brunswick, de Tunisie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont aussi rejoint Dakar, d'après la liste officielle sénégalaise.

Plus de 35 chefs d'Etat

En début de semaine, le Gouvernement sénégalais avait indiqué que plus de 35 chefs d'Etat et de Gouvernement avaient confirmé leur participation au sommet. La rencontre se déroulera dans un centre de conférences construit pour l'occasion à Diamniadio, à environ 40 km de Dakar. La cérémonie d'ouverture est prévue samedi à partir de 09h00 locales. Le sommet se poursuivra jusqu'à dimanche.

Les dirigeants de l'OIF doivent choisir un successeur au secrétaire général sortant Abdou Diouf, à la tête de l'organisation depuis douze ans. Cinq candidats sont en lice: la Canadienne Michaelle Jean, l'ancien président burundais Pierre Buyoya, l'ex-Premier ministre mauricien Jean-Claude de Lestrac, l'actuel ambassadeur du Congo à Paris Henri Lopes et l'Equato-Guinéen Agustin Nze Nfumu. (ats)

Ton opinion