Nettoyage de réseaux: Plus de 3500 prédateurs sexuels exclus de Facebook et MySpace
Actualisé

Nettoyage de réseauxPlus de 3500 prédateurs sexuels exclus de Facebook et MySpace

Les sites de socialisation Facebook et MySpace ont fermé les comptes de 3.533 délinquants sexuels condamnés dans l'Etat de New York pour se conformer à une loi destinée à lutter contre les prédateurs sexuels sur internet, ont indiqué mardi les autorités.

Facebook a fermé 3.410 comptes reliés à 2.782 délinquants sexuels enregistrés, tandis que MySpace a fermé 1.975 comptes liés à 1.796 délinquants sexuels au cours des dernières semaines. Certains délinquants avaient des comptes sur les deux sites ce qui explique la divergence de chiffres en ce qui concerne le nombre total de délinquants concernés.

Le ministre de la Justice de l'Etat de New York, Andrew Cuomo a appelé les autres réseaux sociaux sur internet à suivre l'exemple des deux sites et à appliquer la loi «Electronic Security and Targeting of Online Predators Act» (e-STOP), un texte voté l'an dernier qui exige que les délinquants sexuels condamnés communiquent toutes leurs adresses en ligne.

«Facebook et MySpace utilisent avec succès e-STOP pour aider à rendre internet plus sûr, et il est temps pour tous les sites de socialisation de faire leur part du travail», a dit M. Cuomo.

Environ 8.100 délinquants sexuels identifiés ont fourni les informations concernant leurs comptes sur internet aux autorités de l'Etat qui les ont ensuite transmises aux sites de socialisation. (afp)

Ton opinion