Actualisé

BruxellesPlus de 50 millions à de jeunes chercheurs suisses

Le Conseil européen de la recherche (ERC) a attribué jeudi ses «starting Grants», dans des domaines aussi variés que les neurosciences, la recherche agricole ou l’analyse de données.

L’EPFZ se taille la part du lion avec douze projets soutenus. Suivent les universités de Genève (6), Berne (4), Lausanne (3), Zurich (2) et l’EPFL (2).

L’EPFZ se taille la part du lion avec douze projets soutenus. Suivent les universités de Genève (6), Berne (4), Lausanne (3), Zurich (2) et l’EPFL (2).

AFP

Le Conseil européen de la recherche (ERC) a attribué jeudi ses «starting Grants». Trente-cinq de ces bourses d’un montant moyen d’un million et demi d’euros vont à des jeunes chercheurs en Suisse qui pourront ainsi concrétiser un projet de recherche ou monter une équipe.

Comme l’an dernier, l’EPFZ se taille la part du lion avec douze projets soutenus. Suivent les universités de Genève (6), Berne (4), Lausanne (3), Zurich (2) et l’EPFL (2). S’y ajoute pour celle de Zurich une bourse dont la demande avait été faite alors que la chercheuse travaillait encore à l’Université d’Oxford.

Des chercheurs de l’Université de Bâle, de l’Empa, du CERN, du Friedrich-Miescher-Institut à Bâle et de l’Institut des hautes études internationales et du développement à Genève reçoivent chacun un «starting grant».

Les projets soutenus englobent des domaines aussi variés que les neurosciences, la recherche agricole ou l’analyse de données. Le taux de succès des demandes est de 13%.

Au total, l’ERC a attribué cette année des «starting grants» pour 677 millions d’euros à 436 jeunes chercheurs de 40 pays. Cela permettra la création de 2500 emplois, selon un communiqué publié jeudi.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!