Actualisé 06.08.2009 à 22:14

Îles TongaPlus de 60 morts après le naufrage du ferry

Plus de 60 personnes seraient mortes noyées après le naufrage d'un ferry qui a chaviré au large de Nuku'alofa, la capitale des îles Tonga, selon un nouveau bilan établi vendredi par la police.

Le ferry Pacific Ashika qui avait quitté Nuku'alofa pour l'île de Ha'afeva, s'est retourné et a coulé peu avant minuit mercredi, selon les responsables. La compagnie opératrice de l'embarcation a estimé qu'entre 79 et 117 personnes se trouvaient à bord. Selon les dernières estimations de la police de Tonga, 53 passagers et membres d'équipage auraient été été sauvés.

Selon la police, six étrangers de nationalité française, britanique, allemande et japonaise se trouvaient à bord du ferry au moment du naufrage.

Deux corps, dont celui d'un Britannique titulaire d'un permis de conduire néo-zélandais, laissant penser qu'il vivait dans ce pays, ont ét retrouvés pour le moment.

Officiellement le ferry, qui a été repéré par 35 mètres de fond, aurait dû transporter 79 personnes.

«De manière réaliste, nous pensons qu'il y avait davantage de passagers que cela à bord mais nous ne pouvons pas dire à ce stade combien ils étaient», a indiqué le chef inspecteur Sokopeti To'ia.

Un rescapé a affirmé qu'une bonne partie des disparus étaient des femmes et enfants qui dormaient sous le pont quand le ferry a chaviré.

«Ni les femmes et ni les enfants n'ont réussi» à atteindre les canots de sauvetage, a indiqué ce survivant, Siaosi Lavaka, au site internet Matangi Tonga Online, affirmant n'avoir vu que des hommes sur ces embarcations. Comme une cinquantaine d'autres survivants, il a été ramené au port de Ha'afeva par le navire de secours Pulupaki.

Trois navires et un avion des forces aériennes néo-zélandaises avaient été dépêchés dans la zone à la suite d'un appel de détresse émis mercredi vers 23h00, heure locale (11h00 GMT), par le ferry, assurant des liaisons entre les îles Tonga.

Les ferries sont un moyen de transport indispensable pour les 100.000 habitants de l'archipel polynésien de Tonga, perdu au milieu du Pacifique. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!