Actualisé 22.04.2007 à 07:27

Plus de 76 000 Français de Suisse inscrits pour voter

Plus de 76 000 Français de Suisse se sont inscrits pour participer à la présidentielle.

Pour faire face à la forte affluence attendue, une soixantaine de bureaux de vote ont été répartis dans la quasi-totalité des villes helvétiques.

Le nombre de Français de Suisse inscrits a triplé par rapport à celui de la précédente élection présidentielle en 2002. Vingt bureaux de vote ont été ouverts à Genève, dix dans l'agglomération lausannoise et trois à Neuchâtel, Nyon, Montreux et Fribourg. Il était également possible de voter à La Chaux-de-Fonds, Yverdon, Delémont, Porrentruy et Sion.

En Suisse alémanique, huit bureaux ont été ouverts, à Zurich, Bâle, Berne et Lucerne. Les Français établis au Tessin peuvent exprimer leur choix à Lugano.

«C'est un véritable défi civique et logistique», a expliqué à l'ATS Alain Boos, responsable au consulat de Genève. Rien que pour la circonscription de Genève, il a fallu mobiliser quelque 600 personnes pour gérer les opérations de vote.

La Suisse compte l'une des plus importantes colonies d'expatriés français dans le monde. Sur les 2,2 millions d'Hexagonaux exilés, la moitié sont recensés par les consulats, dont environ 160 000 sur le territoire helvétique.

En Suisse, la répartition gauche-droite est difficile à établir après le séisme politique de 2002 (2e tour Le Pen-Chirac). En 1995, 58% des électeurs s'étaient prononcés pour Jacques Chirac contre 42% pour Lionel Jospin. Dans les années 1980, cette proportion était de 75-80% en faveur de la droite.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!